Vincent Guy et Pierrick Dubé évolueront de nouveau avec Jakob Pelletier, le meilleur marqueur du Blizzard cette saison.

Le Blizzard doit rester humble contre les Forestiers

Avec 22 victoires de plus qu'Amos et un championnat de saison en poche, il serait facile pour le Blizzard du Séminaire Saint-François de prendre l'adversaire de haut. «Le mot d'ordre sera : restez humbles, dans la victoire comme dans la défaite», promet l'entraîneur Martin Laperrière.
Les séries éliminatoires du hockey midget AAA s'amorcent mercredi. À compter de jeudi (19h), les Forestiers d'Amos (7-33) seront au Complexe sportif de Saint-Augustin-de-Desmaures pour affronter le Blizzard (29-11), en ronde huitièmes de finale trois de cinq. Le deuxième match se tiendra vendredi (19h30), au même endroit.
«Nos joueurs doivent être fiers de leur saison, tout le crédit leur revient. On entre en séries avec confiance», affirme Laperrière.
«Mais on doit aussi mettre ça de côté. C'est beau l'écart au classement, mais ce n'est pas une saison de 40 matchs devant nous, c'est une courte série. Ça peut tourner vite», fait valoir celui qui en est à sa première campagne à la barre de la formation de la Rive-Nord de Québec.
Ses joueurs se sont chargés de l'informer que l'an dernier, les champions de la saison, les Élites de Jonquière, n'avaient pas survécu à la deuxième ronde.
Blizzard et Forestiers ne se sont pas affrontés depuis la visite du SSF en Abitibi, les 9 et 10 septembre, en tout début de calendrier. Ce qui fait dire au coach que la seule façon de procéder sera de «jouer à notre niveau».
Un niveau qui a permis au Blizzard de remporter 9 de ses 12 derniers matchs et de loger 4 de ses membres parmi les 15 meilleurs pointeurs de la Ligue.
Le champion marqueur de l'équipe s'appelle Jakob Pelletier, auteur de 25 buts et 32 aides en 40 rencontres régulières. Il profite du support de ses compagnons de trio Vincent Guy et Pierrick Dubé, 28 points chacun, depuis le début de l'automne.
«Je me suis surpris moi-même, mais plus la saison avançait, plus j'avais confiance en moi», indique le jeune attaquant de 15 ans. Qui croit qu'Amos «va sûrement essayer de nous brasser. Ils ont des gros défenseurs», prévoit l'habile numéro 12.
Comme son joueur, le pilote souligne l'apport offensif régulier d'au moins trois de ses quatre trios, ce qui rend plus complexe pour l'adversaire d'établir un plan pour les contrer.
Devant le filet, Laperrière fera d'abord confiance à Philippe Gaudreault (efficacité ,923; moyenne 2,33), mais le réserviste William Hardy-Murray s'avère plus qu'une simple solution de rechange. Les deux présentent de bonnes statistiques.
Encore obligé de se passer de Xavier Lavoie et de Philippe Fortin, blessés, l'équipe du SSF retrouvera avec joie Mathieu Ferland et Jonathan Lortie dans l'alignement.
Albatros en action mercredi
Les Albatros du Collège Notre-Dame (26-14, 4e rang au classement) amorcent leur série contre Jonquière (14-26, 12e) dès mercredi soir, à Rivière-du-Loup, tandis que les Commandeurs de Lévis (21-19, 9e) se mesureront aux Lions du Lac-Saint-Louis (22-18, 7e) à partir de jeudi.
Les Commandeurs ont conclu la saison avec deux victoires, la fin de semaine dernière, ce qui ne leur en fait néanmoins que 4 à leurs 12 dernières sorties.
Notons enfin que les Estacades de Trois-Rivières (21-19, 8e) bénéficient d'un laissez-passer en première ronde, conséquence de leur triomphe au tournoi de mi-saison. Les 15 équipes participent aux séries.