Les joueurs du Blizzard du Séminaire Saint-François célèbrent après avoir remporté la finale provinciale face aux Estacades de Trois-Rivières.

Le Blizzard champion!

Le Blizzard est champion! Vainqueur 3-2 en prolongation, dimanche après-midi, le club du Séminaire Saint-François a balayé la finale provinciale et représentera le Québec au Championnat canadien du hockey midget, le tournoi de la Coupe Telus.
«C'est un sentiment incroyable!» s'est exclamé Jakob Pelletier pendant que ses coéquipiers paradaient la Coupe Jimmy-­Ferrari sur la petite patinoire de l'aréna Jean-Guy-Talbot, situé au Cap-de-la-Madeleine.
Le numéro 12 du Blizzard venait d'inscrire le but victorieux dans ce quatrième affrontement de la série finale quatre de sept contre les Estacades de Trois-Rivières. Tir frappé sec décoché à peine une enjambée à l'intérieur de la ligne bleue, juste avant de rentrer au banc.
«On a travaillé tellement fort durant 42 matchs de saison, plus le Challenge et les séries. Mais à la fin, ç'a payé!» a souri celui que les experts voient sortir parmi les cinq premiers au prochain repêchage du junior majeur, le 3 juin.
À peine âgé de 16 ans, l'attaquant recrue de Québec conclut les éliminatoires avec 29 points en 17 matchs, dont 15 buts. Ce qui lui vaut le titre de joueur offensif par excellence des séries. Où ses adversaires ne lui ont pas fait de quartier, encore dimanche. «Ça fait partie du hockey, si tu veux monter plus haut», répond simplement Pelletier.
L'entraîneur-chef Martin Laperrière en ajoute. «C'est un excellent repêchage cette année, mais Jakob a été le seul à amener son équipe jusqu'au bout. Je dirais aux équipes juniors : échappez-le pas ou vous allez le regretter!» a souligné le pilote, qui triomphe à sa première année à la barre du Blizzard.
Un premier championnat comme patron derrière le banc pour celui qui a été adjoint 11 ans chez les Remparts de Québec, dans le junior, après deux saisons en chef avec le Drakkar de Baie-Comeau.
«Je suis privilégié d'avoir eu un groupe de joueurs spécial comme ça. Du premier au dernier, je les aime beaucoup. Je souhaite ça à tous les entraîneurs», a insisté celui qui a goûté à la douche de Gatorade orange sur la glace.
Son club n'a pas perdu contre Trois-Rivières, mais trois des quatre victoires ont été acquises par l'écart d'un but et l'autre par deux, avec un filet désert. Mais les Estacades ont chaque fois été incapables de marquer le but qui tue, comme dimanche lors de longues minutes d'attaque massive au premier vingt ou en troisième période, dominée par les Trifluviens.
Le Blizzard inscrit son nom sur le plus gros trophée de la Ligue de hockey de développement midget AAA du Québec pour la première fois depuis 2008. Cette année-là, les représentants du SSF avaient terminé troisièmes au championnat canadien.
Avec sa victoire en finale contre les Estacades, le Blizzard inscrit son nom sur le plus gros trophée de la Ligue de hockey midget  AAA du Québec pour la première fois depuis 2008.
Prochain arrêt
Ils ont maintenant deux semaines de préparation avant de se rendre à Prince-George, en Colombie-Britannique. Départ de Québec le samedi 22 avril; premier match le lundi 24, contre les Islanders du Cap-Breton Ouest; grande finale le dimanche 30.
Le tournoi de la Coupe Telus réunit chaque année les champions midget AAA des cinq régions au Canada - Pacifique, Ouest, Centrale, Québec et Atlantique -, plus le club hôte de la compétition. Qui cette année est aussi champion de sa ligue.
Dernière équipe du Québec à remporter le championnat canadien, le Blizzard s'appelait alors les Gouverneurs de Sainte-Foy et le trophée s'appelait la Coupe Air Canada. C'était en 2001. Et c'était à Prince-George, comme cette année.
«On s'en va là-bas avec deux optiques. S'amuser et ramener la Coupe à Québec», promet Laperrière, heureux de pouvoir donner un peu de repos à ses hommes avant le jour J.
Le Québec s'est incliné en finale trois fois au cours des cinq dernières années. Outre le SSF et Cap-Breton Ouest (N.-É.), Mississauga (Ont.), Regina (Sask.), Cariboo (C.-B.) et Leduc (Alb.) seront les autres formations en lice.
En l'emportant dimanche à Trois-Rivières, le Blizzard a inscrit un record de ligue avec une huitième victoire consécutive sur la route en éliminatoires.