Prenant part à la finale des X Games disputée à Aspen, au Colorasdo, Laurie Blouin n’a pu répéter son exploit de 2019 alors qu’elle avait été couronnée championne en Big Air. La planchiste a dû se contenter du cinquième rang de la compétition dont le podium a été monopolisé par les Japonaises.

Laurie Blouin écartée du podium aux X Games d'Aspen

Championne des X Games en 2019, la planchiste Laurie Blouin n’a pas été en mesure de défendre son titre en Big Air, lors de la finale des X Games d’Aspen, au Colorado.

Blouin n’a pas commencé la journée comme prévu, elle qui a raté ses deux premiers sauts de la compétition. Elle est tout de même parvenue à se reprendre par la suite pour son troisième essai, qui lui a permis d’occuper provisoirement le troisième rang. La Québécoise a ensuite été sortie du top 3 au dernier tour pour glisser en quatrième place. La Néo-Zélandaise Zoi Sadowski-Synnott a suffisamment impressionné les juges avec sa dernière descente pour devancer l’athlète de Stoneham, qui a finalement conclu au cinquième échelon.

«Après avoir manqué les deux premiers sauts, je savais que ça allait être plus difficile de remonter sur le podium, mais je suis satisfaite de comment j’ai ridé», a affirmé Laurie Blouin, qui assure n’avoir ressenti aucune pression en arrivant à Aspen en tant que championne en titre.

Les représentantes du Japon ont offert tout un spectacle aux partisans en balayant le podium. Miyabi Onitsuka en a mis plein la vue en remportant la médaille d’or à sa toute première année aux X Games. La recrue a été suivie par ses compatriotes Kokomo Murase et Reira Iwabushi, médaillées d’argent et de bronze.

Blouin avait terminé au pied du podium à ses derniers X Games, soit ceux d’Oslo, en Norvège, qui ont eu lieu en août dernier.À moins d’un changement de dernière minute, elle ne sera pas des qualifications en slopestyle qui auront lieu samedi.

Toutant et Parrot  s’arrêtent aux qualifications

Toujours aux X Games d’Aspen, Maxence Parrot et Sébastien Toutant étaient des qualifications en slopestyle un peu plus tôt jeudi. Les deux Québécois ont connu des journées similaires et n’ont pu se qualifier pour la finale réservée aux cinq meilleurs compétiteurs.

Après avoir chuté à leur premier essai, les planchistes ont également perdu l’équilibre sur un atterrissage lors de leur deuxième descente. En troisième ronde, Toutant a encore une fois chuté, sans toutefois compléter son programme, nécessitant l’aide de l’équipe médicale pour quitter la piste.

Quelques minutes plus tard, Parrot a été victime d’une chute pour une troisième fois, ce qui a ruiné ses chances de qualification. L’athlète de 25 ans a finalement pris le 13e rang, suivi de près par Toutant, qui pointe au 14e échelon.