Laurent Dubreuil

Laurent Dubreuil parvient à se reprendre à Calgary

Le patineur de vitesse longue piste Laurent Dubreuil a réussi à faire oublier sa contre-performance de vendredi au 500 m en signant « un de ses meilleurs 1000 m à vie », samedi, à la Coupe du monde de Calgary.

Le Lévisien a terminé l’épreuve au 6e rang avec un temps de 1 min 7,328 s, le plus rapide de sa carrière.

Le Russe Pavel Kulizhnikov est monté sur la plus haute marche du podium grâce à un chronomètre de 1 min 6,497 s. Les Néerlandais Thomas Krol (1 min 7,017 s) et Kjeld Nuis (1 min 7,019) ont suivi avec l’argent et le bronze.

Par le passé, Dubreuil a déjà conclu un 1000 m en 4e place, mais Krol et Nuis, tous deux médaillés samedi, brillaient par leur absence. Le résultat d'aujourd'hui n'a donc rien à envier au meilleur de sa carrière.

« C’est plus ce que j’espérais que ce à quoi je m’attendais », a confié le Québécois, qui a décroché l’argent au 1000 m la semaine passée aux Championnats des quatre continents. « Je n’ai pas eu la course que je voulais au 500 m vendredi. Je savais que j’avais de bonnes jambes et que je pouvais faire mieux. J’ai tout donné sur la glace et je suis vraiment satisfait de ma journée », a-t-il ajouté.

Cette 6e place arrive à un moment opportun, à seulement une semaine des Championnats du monde. Davantage connu pour ses aptitudes au 500 m où il a gagné la totalité de ses huit médailles individuelles, Laurent Dubreuil espère être en mesure de se démarquer sur les deux distances à Salt Lake City.

« Ces temps-ci, je trouve ça plus facile d’exécuter au 1000 m et d'y faire de bonnes courses, mais j’ai plus de chances de bien me classer au 500 m. Je vais me concentrer sur une course à la fois et je vais arriver en confiance aux mondiaux. »

Après avoir réussi le meilleur résultat individuel de sa carrière au 1500 m vendredi, Antoine Gélinas-Beaulieu s’est classé 16e au 1000 m. David La Rue pointe quant à lui au 19e rang. Dans le groupe B, Alexandre St-Jean a terminé 7e.

Du côté féminin, Noémie Fiset était en action quelques jours après avoir été des Championnats des quatre continents, à Milwaukee. L’athlète de 24 ans, qui était passée sous le bistouri en mai 2018 pour une arthroscopie de la hanche, a conclu au 8e rang du groupe B au 500 m.

Valérie Maltais et Béatrice Lamarche ont pris part au 1500 m. Toutes deux du groupe B, elles ont respectivement fini 5e et 11e. Elles seront de la formation canadienne envoyée aux Championnats du monde, la semaine prochaine, tout comme Dubreuil, Boisvert-Lacroix, Gélinas-Beaulieu et St-Jean.