Avec cette performance Laurence Saint-Germain, a surpassé la sixième place qu'elle avait méritée à l'étape urbaine en parallèle de Stockholm, en février 2019.

Laurence Saint-Germain obtient le cinquième rang au slalom parallèle à Saint-Moritz

SAINT-MORITZ — La Québécoise Laurence Saint-Germain a réalisé la meilleure performance de sa carrière, terminant en cinquième place du slalom parallèle de la Coupe du monde de ski alpin féminin, dimanche à Saint-Moritz en Suisse.

Avec cette performance, la skieuse de Saint-Ferréol-les-Neiges a surpassé la sixième place qu'elle avait méritée à l'étape urbaine en parallèle de Stockholm, en février 2019.

«Je ne sais pas si c'est une histoire d'amour, mais j'aime vraiment ça, le parallèle ! Il y a une motivation de plus lorsqu'il y a quelqu'un à côté de toi. Il faut maintenant que j'amène cette intensité-là en slalom [individuel]. Plus ça va, plus j'ai de bons résultats dans cette discipline et je suis contente qu'elle soit maintenant dans le circuit.»

«Ce dont je suis vraiment fière, c'est qu'à chaque tour, je me suis améliorée et j'étais de plus en plus confiante, a-t-elle ajouté. Tout s'est aligné aujourd'hui et je suis encore plus contente si je pense à mes courses (de Coupe du monde) de Levi et Killington, où j'étais un peu déçue de mes résultats. Là, l'année est partie et c'est motivant pour la suite.»

La journée de Saint-Germain a commencé avec des victoires contre la Japonaise Asa Ando et l'Allemande Christina Ackermann. Saint-Germain s'est ensuite inclinée en quarts de finale, par trois dixièmes de seconde, contre l'éventuelle gagnante, la Slovaque Petra Vlhova. Elle a ensuite vaincu la Norvégienne Nina Haver-Loeseth puis l'Italienne Federica Brignone lors du duel pour la cinquième place, lorsque Brignone n'a pu compléter sa course.

La finale appartient à Vlhova

Lors de la grande finale, Vlhova s'est ressaisie après un lent départ pour devancer la Suédoise Anna Swenn Larsson par deux centièmes de secondes à la ligne d'arrivée. L'Autrichienne Franziska Gritschs s'est classée troisième, devant la Slovène Meta Hrovat.

Vlhova et Larsson avaient accaparé les deux autres marches du podium derrière l'Américaine Mikaela Shiffrin lors d'un slalom traditionnel à Killington, au Vermont, il y a deux semaines. Shiffrin n'a pas participé à l'épreuve de dimanche.

En l'emportant, Vlhova a mérité la 10e victoire de sa carrière en Coupe du monde et sa première en 2019-2020. La Slovaque se destine pour être la plus sérieuse adversaire de Shiffrin, qui vise un quatrième titre consécutif du classement général de la Coupe du monde.

«J'ai connu des moments difficiles lors des deux dernières semaines et pour cette raison, cette victoire est vraiment importante», a déclaré Vlhova, qui a semblé se blesser à la main droite, qu'elle agrippait après la course.

Shiffrin avait gagné le slalom parallèle de Saint-Moritz l'année dernière. Toutefois, après s'être classée troisième au super-G de samedi, elle a déclaré qu'elle allait se reposer et gérer ses compétitions futures en France.

Un slalom géant est au programme de la journée de mardi à Courchevel tandis que Val-d'Isère accueillera une descente et un combiné alpin le week-end prochain.

Malgré tout, Shiffrin conserve une confortable avance au classement général de la Coupe du monde. Après neuf des 41 épreuves au calendrier, elle compte presque le double de points de sa plus proche compétitrice.