Sans Stayler Hernandez ni Yordan Manduley (photo), arrêt-court étoile et champion frappeur de la Ligue Can-Am l’an dernier, il manque la moitié de l’avant-champ et deux excellents gants.

L’arrivée des Cubains avec les Capitales repoussée

L’arrivée des trois Cubains avec les Capitales est encore repoussée. Ils rateront au moins toute la première série.

Ça, c’est le minimum. Le gérant Patrick Scalabrini a été prévenu, lundi. Il ne pourra pas compter sur le joueur d’inter Yordan Manduley, le premier-but Stayler Hernandez et le lanceur Vladimir Garcia pour la première fin de semaine du calendrier de saison, à Trois-Rivières.

Voilà le bilan de la réunion tenue entre tous les intervenants dans le dossier du côté du club de baseball indépendant de Québec. «Rien de nouveau. Pas de nouvelles», a résumé Scalabrini, en soirée. Sachant trop bien que dans le cas de joueurs cubains, que les Capitales intègrent à leur alignement depuis 2014, «pas de nouvelles» ne veut jamais dire «bonnes nouvelles».

Avec la fermeture impromptue de l’ambassade canadienne à La Havane, les athlètes prêtés légalement doivent maintenant, comme leurs documents, passer en personne par l’ambassade canadienne à Mexico. Ce qui ajoute une énième étape au processus et le ralentit d’autant.

Le lanceur colombien Jaider Rocha, lui, reste attendu d’un jour à l’autre au stade de Québec. Les Capitales espèrent encore l’avoir pour l’ouverture de la saison de vendredi.

N’empêche que sans Hernandez ni Manduley, arrêt-court étoile et champion frappeur de la Ligue Can-Am l’an dernier, il manque la moitié de l’avant-champ et deux excellents gants. Ce qui rend la défensive actuelle suspecte aux yeux de Scalabrini.

«Quand les Cubains vont arriver, ça va replacer tout le monde dans sa chaise. Mais tu dois toujours prévoir de la profondeur en cas de blessures et en ce moment, on n’en a pas», constate l’instructeur-chef, qui a trouvé sa défensive beaucoup trop poreuse lors des deux matchs préparatoires de la fin de semaine.

Deux nouveaux releveurs

Scalabrini devrait retrancher quelques joueurs mardi, date limite pour remettre l’alignement de début de saison aux autorités de la ligue. L’ouverture a lieu jeudi, avec la visite des champions de Sussex à Rockland.

Mais l’absence des quatre Latins permet à d’autres de s’acheter du temps à Québec. Tout comme au gérant de prolonger des expériences et de faire quelques ajouts. Deux nouveaux releveurs sont d’ailleurs sur le point d’arriver.



« Quand les Cubains vont arriver, ça va replacer tout le monde dans sa chaise. Mais tu dois toujours prévoir de la profondeur en cas de blessures et en ce moment, on n’en a pas »
Patrick Scalabrini

Marvin Gorgas est acquis de la Ligue Frontier (River City), après cinq ans passés dans le système des Mariners de Seattle. Il a atteint le AAA très brièvement en 2016. Jonathan de Marte débarque pour sa part de la Ligue Atlantique (York), libéré après sept présences sur le monticule pour 5,2 manches où il a alloué neuf points mérités. Au cours des deux dernières années, il a surtout joué dans la Frontier (Normal).

On donne aussi du temps à Jeff Degano, même s’il a eu encore beaucoup de mal à trouver la zone des prises, lundi, lors d’un match simulé de trois manches. Le lanceur gaucher canadien de 26 ans a perdu le marbre depuis trois ans et tente de se défaire de ce mal mystérieux des lanceurs qui l’afflige, appelé le «yips».

+

GÉLINAS BLESSÉ

Pour la première fois en trois ans, Karl Gélinas ne sera pas le lanceur partant pour le premier match de la saison des Capitales, vendredi, à Trois-Rivières. Le vétéran et as lanceur s’est foulé le pouce droit samedi lors d’une bête collision au premier coussin avec son coéquipier Brandon Brosher. Gélinas a voulu freiner son mouvement pour adoucir le contact avec son propre joueur en plaçant ses mains devant, mais le doigt a tourné du mauvais côté. Ce qui lui donne pour l’instant un pouce enflé et le rend incapable de saisir une balle avec la force nécessaire pour lancer. Son premier départ de la saison sera donc retardé de quelques jours, lui qui avait aussi terminé la saison dernière sur la liste des blessés à cause d’une fracture du péroné. Arik Sikula devrait être au poste sur la butte pour le premier match.  

+

PELEY LÀ POUR AIDER

Ancien receveur des Capitales (2012 à 2015) et ex-traducteur chez les Blues Jays de Toronto (2016 à 2018), Josué Peley était de retour dans l’entourage de l’équipe québécoise, lundi. Patrick Scalabrini l’a mandaté pour évaluer les trois joueurs en lice pour deux postes de receveur, position spécialisée que le gérant connaît moins. Scalabrini ayant mal au bras et son adjoint Tim Smith étant inapte à atteindre la zone des prises, Peley a aussi lancé un entraînement au bâton. Peley sera de retour au parc Victoria mercredi soir dans l’uniforme des Brewers de Montréal avec un autre ancien des Capitales, Jonathan Malo. Les deux devraient faire office de lanceurs contre leur ancienne formation, pour le quatrième et dernier match préparatoire des Capitales.