Dans les heures qui ont suivi l'annonce de l'annulation du marathon de Montréal, les inscriptions de celui de Rimouski (photo) ont bondi de 66%.

L'annulation du marathon de Montréal crée une ruée vers Rimouski

Plusieurs marathoniens déçus de l'annulation du marathon de Montréal se ruent vers celui de Rimouski. Dimanche, ils troqueront la chaleur suffocante de la métropole pour la brise fraîche du fleuve. Dans les heures qui ont suivi l'annonce de l'annulation du parcours de 42 km, les inscriptions du marathon de Rimouski ont bondi de 66%.
«Normalement, on a à peu près 300 marathoniens pour les 42 km, raconte le coordonnateur du 16e Marathon SFL de Rimouski, Sébastien Bolduc. Maintenant, on approche les 200 nouveaux marathoniens. On y voit un effet de l'annulation du marathon de Montréal. Quand on clique sur les noms, ils viennent majoritairement de la région de Montréal.»
Selon l'organisateur, cette augmentation de marathoniens se répercutera également sur les autres épreuves de 5, de 10 et du demi-marathon. «Ces gens-là amènent d'autres coureurs, croit M. Bolduc. C'est plus difficile à chiffrer, mais si quelqu'un s'est inscrit au marathon de Rimouski, son enfant va peut-être vouloir faire le 5 km.»
Toutes distances confondues, l'événement attend 5 000 coureurs. À deux jours de la date limite d'inscription, l'organisation compte 4 400 participants. «L'an passé, on avait fini à 4 700, indique Sébastien Bolduc. Je m'attends à en avoir 200 à 300 autres d'ici jeudi soir.»
En plus de devoir parcourir des centaines de kilomètres pour se rendre à Rimouski, les quelque 3 000 coureurs provenant de l'extérieur du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie doivent relever le défi de se trouver un lieu d'hébergement. «C'est plein vraiment partout», confirme le coordonnateur du marathon. Selon lui, plusieurs participants ont réservé dans des établissements situés à une centaine de kilomètres à l'ouest ou à l'est de Rimouski. «On a aussi eu des offres de gens qui avaient des appartements, des chambres ou des chalets qu'ils pouvaient prêter ou louer», indique M. Bolduc.
Pour les organisateurs de l'événement, le record de participants inscrits au marathon représente un stress supplémentaire sur le plan de la logistique, à quelques jours du jour J. Ceux-ci avaient commandé 350 médailles de participation. «Je dois trouver des médailles, sauf que nos fournisseurs sont en Asie», souligne le responsable du marathon. Donc, on est hyper serrés dans les délais! Nos médailles vont arriver jeudi ou vendredi, puis il va falloir les coudre et les assembler. Aussi, on sert un repas chaud à tous nos coureurs du marathon et du demi-marathon. On a révisé à la hausse nos quantités.»