Patrick Roy était déçu de ne pas repartir de Val-d’Or avec au moins un point après la remontée de quatre buts de ses Remparts.

L’Abitibi ne sourit pas aux Remparts

Malgré une belle remontée de quatre buts, les Remparts de Québec n’ont pas été mesure de freiner l’élan des Foreurs de Val-d’Or, qui ont marqué quatre buts sans réplique dans les cinq dernières minutes pour l’emporter 8-4, mercredi, au Centre Air Creebec.

Il s’agissait d’une troisième défaite d’affilée dans ce long voyage de huit jours pour les Remparts, qui n’ont pas connu la victoire en quatre matchs en Abitibi, cette saison. Ils avaient cependant réussi à faire oublier un mauvais début de match, où ils tiraient de l’arrière 4-0 avant qu’ils se réveillent à l’attaque en fin de deuxième.

«Il y avait du sable dans l’engrenage dans les deux premières périodes. Je ne sentais pas qu’on avait le même jump qu’à l’habitude et nos prises de décision étaient moins bonnes. On est revenu, mais dans l’ensemble, on n’a pas connu un bon match», estimait l’entraîneur-chef Patrick Roy, dont la troupe n’a pas savouré la victoire à ses quatre dernières sorties.

Une poussée de quatre buts, dont trois en avantage numérique en début de troisième, semblait toutefois avoir fait tourner le vent en leur faveur. Et à 4-4, tous les espoirs étaient permis. Mais au lieu de s’écraser, les Foreurs ont répliqué avec quatre buts d’affilée, eux aussi.

Après le but décisif de Nicolas Ouellet avec 5:54 à jouer, les Remparts ont tout essayé, en fin de troisième, en retirant leur gardien, et les Foreurs en ont profité pour toucher la cible deux fois dans un filet désert. Ils ont ajouté un huitième but avec 15 secondes à écouler.

«Après la deuxième période, on sentait que le vent tournait de bord. On a dit aux gars : s’il y a un match où l’on peut revenir, c’est bien celui-ci. C’est quand même décevant de combler un déficit de 4-0 et de ne pas être capable d’aller chercher au moins un point. Mais la morale de l’histoire, c’est qu’il faut toujours continuer quand même», expliquait Roy.

Robidoux blessé

Philipp Kurashev a mené l’attaque des Diables rouges avec un but et trois passes. Sam Dunn (2) et Dylan Schives (1er) ont aussi marqué. La réplique des Foreurs fut celle de Jacob Gaucher (2), Yan Dion, Ivan Kozlov, Renat Dadadzhavov, Nicolas Ouellet, Karl Boudrias et William Provost.

Sa suspension de 15 matchs ayant été purgée, l’ailier Mikaël Robidoux effectuait un retour au jeu pour les Remparts, mercredi. Mais celui-ci fut de courte durée puisqu’il a subi une commotion cérébrale en première période et ratera le prochain match.

NOTES: Le gardien Anthony Morrone a été remplacé par Marc-Anoine Bérubé-Jalbert après le quatrième but des Foreurs, mais il est revenu devant le filet quand Val-d’Or a fait 5-4, en troisième… Les Remparts ont dominé la troisième période avec 18 lancers contre 11… L’attaquant Pierrick Dubé a été retiré de l’alignement à la dernière minute et s’il n’est pas en mesure de jouer vendredi, les Remparts devront rappeler un attaquant… Les Remparts complètent leur long voyage à Shawinigan, vendredi, et ils recevront ces mêmes Cataractes, le vendredi 16 novembre pour leur retour au Centre Vidéotron.