Erwan Le Roux à Québec en 2012

La Transat Québec-Saint-Malo perd son champion

Petite tuile sur la tête des organisateurs de la Transat Québec-Saint-Malo. Le champion en titre, le FenêtréA Cardinal, déclare forfait en raison du bris de son flotteur subi pendant The Transat, début mai.
La «jambe» bâbord du trimaran d'Erwan Le Roux s'est cassée dès le deuxième jour de cette course trans-atlantique qui relie Plymouth (Angleterre) à New York. Deux mois seront nécessaires pour réparer cette «blessure» majeure.
«De ce fait, nous ne pourrons malheureusement pas participer à la Transat Québec-Saint-Malo début juillet et nous le regrettons», a affirmé Le Roux dans un article publié sur le site Web du voilier. Le retrait du FenêtréA Cardinal n'est toutefois pas officiel : les organisateurs de la Transat Québec-Saint-Malo n'en ont pas encore eu confirmation. Il est d'ailleurs toujours inscrit parmi la liste des participants.
Selon les analyses faites sur le voilier, ce bris a été causé par un élément extérieur (objet flottant non identifié, vague, etc.) et non par un problème structurel. Une nouvelle rassurante pour Le Roux. Le bateau devrait reprendre la mer dans la première semaine d'août. La Transat Québec-Saint-Malo sera donc la seule épreuve prévue qui sera rayée du calendrier du FenêtréA Cardinal.
En 2012, Le Roux et son équipe ont complètement dominé l'épreuve, la complétant en 9 jours, 14 heures et 21 minutes, un record chez les multicoques de 50 pieds. Leurs plus proches poursuivants, à bord du Défi Saint-Malo Agglo, avaient mis 36 heures de plus avant de rallier la Bretagne.