Les joueurs du Blizzard célèbrent le premier but du match de la finale midget AAA contre les Estacades.

La première au Blizzard

Le Blizzard du Séminaire Saint-François est sorti victorieux du premier match de sa finale contre les Estacades de Trois-Rivières, vendredi soir, au Complexe sportif de Saint-Augustin. Un gain de 3-2 arraché à la toute fin d'un duel qui a répondu aux attentes pour cette série de la Ligue Midget AAA : serré et corsé.
Les jeunes hommes de Martin Laperrière ont profité d'une pénalité majeure à Benjamin Dion en fin de troisième période pour inscrire le but victorieux avec moins de trois minutes à faire. Yan-Cédric Gaudreault a déjoué Benjamin Lajoie d'un joli tir du cercle des mises en jeu, alors que les Estacades semblaient en voie de s'en tirer. Dion avait pêché en fauchant les patins d'un adversaire par-derrière.
«Leur désavantage numérique est très, très bon. Ils mettent beaucoup de pression. Je pense que c'était notre premier lancer [de cet avantage numérique]. C'était opportun. Tu ne peux pas marquer à tous les avantages numériques, mais l'important c'est de compter au bon moment», a analysé Laperrière.
Sinon, les deux équipes ont fait jeu égal. Le Blizzard a appliqué un peu plus de pression que ses adversaires, mais les Estacades ont démontré pourquoi leur défensive est si redoutée. Pourquoi, aussi, ils ont la réputation de ne jamais lâcher : ils sont revenus de l'arrière deux fois dans la rencontre.
L'entraîneur de Trois-Rivières, Frédéric Lavoie, souhaitait s'accorder une nuit de sommeil avant de parler à son joueur fautif. Évidemment déçu du résultat, il voyait malgré tout du positif dans cette première rencontre de la grande finale.
«On est vraiment contents de la manière dont les gars ont réagi face à l'adversité. Comme groupe, je ne pense pas qu'on devient nerveux quand on tire de l'arrière par un but. [...] Va falloir être encore meilleur au prochain match pour espérer gagner, mais ce n'est pas une défaite qui nous ébranle.»
Les locaux ont ouvert la marque en première lorsque le tir du défenseur Philippe Fortin a dévié sur le bâton d'un Estacades devant Lajoie. Les visiteurs ont créé l'égalité en début de deuxième sur un autre lancer de la pointe dévié par un joueur de Trois-Rivières, cette fois avec un résultat positif pour les visiteurs. Nathan Cyr-Trottier a été crédité du but.
Tout de suite après un temps d'arrêt appelé par Lavoie, le Blizzard a de nouveau frappé grâce à Maxime Collin. Le capitaine des Estacades, Cédric Desruisseaux, a ensuite ramené l'impasse en se faufilant entre deux défenseurs du Blizzard avant de loger la rondelle dans la lucarne.
Pas de tic-tac-toe
Dans ce match où l'espace et le temps semblaient très limités, Laperrière a aimé l'attitude de ses joueurs. «J'ai trouvé que les gars sont restés calmes, ont continué de travailler très fort», a-t-il souligné, vantant du même coup la pugnacité de ses adversaires. «On ne verra pas beaucoup de buts tic-tac-toe contre eux. Va falloir être opportunistes.»
Les deux équipes remettent ça dès dimanche, 13h, toujours au Complexe sportif de Saint-Augustin.