Ignaccio Piatti de l'Impact, tentant de déjouer deux joueurs de l'Union de Philadelphie au stade Saputo, samedi.

La pire offensive du circuit vient à bout de l’Impact

MONTRÉAL — L’Union de Philadelphie n’avait pas inscrit un seul but à l’étranger jusqu’ici cette saison, mais il a profité de la générosité de la défensive montréalaise pour battre l’Impact 2-0, samedi, dans un match qui s’est conclu à 10 contre 10.

Dans un duel opposant la pire offensive du circuit à la pire défensive, l’Union (3-5-2) a profité de sa visite au stade Saputo pour inscrire une première victoire à l’étranger en 2018 (1-4-0).

Cory Burke a ouvert la marque à la 43e minute, avant d’être expulsé en deuxième demie. L’Impact n’a disputé qu’une dizaine de minutes avec un homme en plus puisque Daniel Lovitz a subi le même sort à la 67e minute.

Haris Medunjanin a envoyé un bon nombre des 17 140 spectateurs vers la sortie en ajoutant un but d’assurance à la 88e minute.

L’Impact (3-8-0) s’est buté au gardien Andre Blake et a encaissé un sixième revers à ses sept dernières sorties. Il a été blanchi à ses deux dernières sorties.

Le Bleu-blanc-noir disputera son prochain match le 21 mai, quand il accueillera Zlatan Ibrahimovic et le Galaxy de Los Angeles.

Résultat désolant

Le match a débuté à un train d’enfer alors que les deux équipes ont multiplié les assauts rapides.

Les visiteurs se sont offert cinq occasions intéressantes dans le premier quart d’heure, tandis que l’Impact cognait à la porte à trois reprises.

Les locaux ont calmé le jeu par la suite en travaillant mieux en possession du ballon. Cette possession ne s’est toutefois pas transformée pour autant en occasions de marquer.

Le gardien de l’Impact Evan Bush a dû être alerte à la 29e minute pour contrer Alejandro Bedoya, puis deux minutes plus tard face à Burke.

La vitesse de Raheem Edwards a permis au milieu de terrain de l’Impact de s’aventurer dans la surface de réparation des visiteurs à la 32e et la 36e minute. Blake a réalisé son premier arrêt de la rencontre lors de la deuxième séquence.

Fafà Picault est passé tout près d’ouvrir la marque à la 40e minute, mais son tir a raté de peu la cible du côté opposé.

Ce n’était que partie remise pour l’Union, qui a finalement inscrit un premier but à l’étranger cette saison à la 43e minute. Quelques instants après une remise en touche, Raymon Gaddis a centré le ballon et Burke a sauté devant le défenseur Jukka Raitala pour battre Bush de la tête au premier poteau.

Le vent a tourné en faveur de l’Impact à la 58e minute quand Burke a reçu un carton rouge pour un tacle dangereux à l’endroit de Samuel Piette. L’avantage numérique du Bleu-blanc-noir n’a toutefois duré qu’une dizaine de minutes puisque Lovitz a aussi été renvoyé au vestiaire à la 67e minute pour avoir fait trébucher Picault alors que le joueur de l’Union aurait pu se présenter seul devant Bush. Le rouge à Lovitz a été présenté par l’arbitre Kevin Stott après consultation vidéo.

Cherchant désespérément une étincelle à l’attaque, l’entraîneur Rémi Garde a envoyé les attaquants Matteo Mancosu et Dominic Oduro sur le terrain en fin de rencontre. Cependant, une bête erreur du défenseur Jukka Raitala a permis à Medunjanin de porter le coup de grâce à la 88e minute.