Avec sa médaille, Mollie a encore une fois prouvé que le Canada est une grande nation sportive qui appuie ses athlètes dans leur quête de l’excellence, selon la politicienne.

La ministre Duncan louange les succès paralympiques canadiens

La ministre fédérale des Sciences, des Sports et des Personnes handicapées, Kirsty Duncan, a louangé samedi les succès paralympiques de la jeune Mollie Jepsen, qui a remporté la toute première médaille du Canada à PyeongChang, en disant s'attendre à de très bons résultats pour son pays cette année.

Originaire de la ville de Vancouver, en Colombie-Britannique, la jeune athlète âgée de de 18 ans seulement a récolté une médaille de bronze en ski para-alpin, en descente femmes position debout. 

Elle en est cette année à ses premiers jeux paralympiques, sauf que sa réputation n'est plus à faire, après trois médailles déjà obtenues à Kimberley, en février dernier, dans une finale de coupe du monde.

«Elle a su démontrer pourquoi elle est parmi les meilleures athlètes au Canada, a réagi la ministre Duncan. Au nom du gouvernement et de tous les Canadiens, je [la] félicite chaleureusement.»

Le Canada est même passé près d'un doublé, alors qu'Alana Ramsay, de Calgary, a terminé au pied du podium, avec un temps de 1:35,21.

Peu de temps après, samedi, à l'heure de PyeongChang, Mac Marcoux a mis la main sur la toute première médaille d’or canadienne des Jeux, en remportant l'épreuve de descente pour skieurs aux prises avec une déficience visuelle.

L'athlète de Sault-Sainte-Marie, située en Ontario, a signé un temps impressionnant de 1:23,93.

Collin Cameron a ensuite gagné la troisième médaille canadienne en décrochant le bronze au parabiathlon 7,5 kilomètres assis.

Grandes ambitions

Le bronze de Mollie Jepsen laisse présager «un départ très prometteur» pour la délégation paralympique canadienne en Corée du Sud, croit de plus la ministre.

Avec sa médaille, Mollie a encore une fois prouvé que le Canada est une grande nation sportive qui appuie ses athlètes dans leur quête de l’excellence, selon la politicienne.

«Nous pouvons être fiers d’Équipe Canada, une force rassembleuse pour le Canada tout entier. Continuons à appuyer nos athlètes sur la voie de la réussite.»

Émue par ces succès, Kirsty Duncan affirme vouloir saluer le travail exceptionnel du Comité paralympique canadien, en vue de la préparation physique des athlètes aux différentes épreuves. 

Le Canada espère battre son total de 16 médailles remportées aux Paralympiques de Sotchi, en 2014. La délégation canadienne compte sur 55 athlètes et guides. Les Paralympiques se dérouleront jusqu’au 18 mars.  Avec La Presse canadienne