Depuis plusieurs années, la mère de la vedette des Bruins Patrice Bergeron répond à des questions sur le rôle des parents auprès des jeunes hockeyeurs.
Depuis plusieurs années, la mère de la vedette des Bruins Patrice Bergeron répond à des questions sur le rôle des parents auprès des jeunes hockeyeurs.

La mère de Patrice Bergeron partage son rôle de parent de hockeyeur

Depuis plusieurs années, la mère de la vedette des Bruins Patrice Bergeron répond à des questions sur le rôle des parents auprès des jeunes hockeyeurs. À l’occasion du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec, elle a décidé de partager son expérience.

«On plonge toujours dans l’inconnu quand notre enfant arrive à un autre niveau de sa carrière», d’où l’importance, selon elle, que les parents ne regardent pas trop loin à l’horizon et se concentrent sur les besoins immédiats de l’enfant.

Une mentalité qu’elle et son mari ont transmise à Patrice, qui a toujours profité du «moment présent» au lieu de trop se concentrer sur l’avenir.

Même si les statistiques de Patrice laissaient présager un avenir prometteur au début de sa carrière, ses parents ont évité que leur fils tombe dans le piège de la comparaison. 

«Chez nous, les statistiques, ça ne rentrait pas dans la maison. Même aujourd’hui je m’y attarde seulement quand je les vois s’afficher à télévision. Les comparaisons entre les joueurs c’était à éviter, l’important c’est de savoir si Patrice était fier de son travail», a-t-elle raconté en entrevue téléphonique au Soleil

Mme Bergeron parle également de l’importance que l’enfant n’oublie pas tous les bienfaits qui viennent avec le sport, et ce même, s’il ne fait pas carrière.

«Je dis souvent que le sport c’est un peu une école de vie. Tu apprends à gagner, à perdre, tu développes des relations avec tes coéquipiers», dit-elle «Ça donne des outils tellement utiles dans la vie».

En fin de compte, les parents «doivent être présents» pour leur enfant, et ce autant dans leur succès que leurs périodes de doutes. «Ils doivent sentir que quelqu’un est là pour les écouter».

Un tournoi symbolique

Le Tournoi international de hockey pee-wee garde une place précieuse dans les souvenirs de Sylvie Bergeron qui a vu Patrice y participer à deux reprises, soit, en 1998 et en 1999. 

Ayant vu son fils traverser ce que des centaines de jeunes s’apprêtent à vivre, la mère du joueur des Bruins de Boston a également un conseil pour eux.

«De par la grandeur de tournoi, les jeunes peuvent facilement se mettre de la pression. L’important c’est d’être des enfants, de jouer au hockey tout simplement». 

«Les jeunes de la région de Québec rêvent au tournoi pee-wee. De s’asseoir dans le Colisée Pepsi de voir son fils s’amuser en portant le chandail des petits Nordiques c’était merveilleux. Quand on voit ses yeux brillants, on sait qu’il est à la bonne place».

Sylvie Bergeron sera présente dimanche au Centre Vidéotron pour discuter avec les parents lors d’une activité organisée en association avec Hyundai dans le cadre de la tournée Le Hockey d'ici.