La Ligue nationale de hockey et l’Association des joueurs de la LNH ont abandonné l’idée de tenir une édition de la Coupe du monde en septembre 2020.

La LNH et les joueurs abandonnent l’idée de la Coupe du monde

La Ligue nationale de hockey et l’Association des joueurs de la LNH ont abandonné l’idée de tenir une édition de la Coupe du monde en septembre 2020.

Les deux organisations ont fait part de la nouvelle dans des communiqués distincts mercredi.

Des représentants des deux parties s’étaient rencontrés plus tôt en journée à Toronto pour discuter de la Coupe du monde dans le cadre de discussions relatives à la convention collective, après s’être assis ensemble la semaine dernière à Las Vegas.

Dans leurs communiqués respectifs, la LNH et l’AJLNH ont indiqué que le dialogue se poursuivra et que l’objectif est d’organiser une autre édition de la Coupe du monde, dans le cadre d’une entente globale portant sur les événements internationaux.

Le fait de ne pas tenir la Coupe du monde en septembre 2020 n’est pas sans importance parce que l’événement était lié au potentiel d’une paix syndicale au hockey. Les propriétaires ou les joueurs auront la possibilité, en septembre 2019, de se retirer de la convention collective en cours et y mettre un terme le 15 septembre 2020.

À moins que l’une des deux parties ne se prévale de cette option, la convention collective en cours est valide jusqu’en 2022.