Vladimir Guerrero fils est né à Montréal et est le fils de l'ancienne vedette des Expos Vladimir Guerrero.

La grande rentrée de Guerrero fils

TORONTO — Depuis le temps qu’on l’attendait, la carrière de Vladimir Guerrero fils au baseball majeur est sur le point de commencer.

Les Blue Jays de Toronto ont non seulement rappelé le plus bel espoir de leur organisation, ils ont aussi confirmé qu’il fera ses débuts tant attendus vendredi contre les Athletics d’Oakland devant les partisans de l’équipe torontoise.

Le gérant des Blue Jays Charlie Montoyo a annoncé la nouvelle quelques instants après la défaite de 4-0 de son équipe aux mains des Giants de San Francisco au Centre Rogers mercredi.

Les rumeurs d’un rappel imminent se sont intensifiées plus tôt mercredi lorsque Guerrero fils a joué un troisième match consécutif avec les Bisons de Buffalo, le club-école des Blue Jays au niveau AAA.

Or, il a connu une autre solide performance avec deux coups sûrs en cinq présences au bâton dont un circuit, en septième manche, qui a fait la différence dans un gain de 5-4 des Bisons à Syracuse.

«C’est un grand moment pour les Blue Jays de Toronto, a déclaré Montoyo. Il est le plus bel espoir du baseball et il arrive vendredi. Nous espérons qu’il deviendra ce que tout le monde pense qu’il deviendra, ce qui sera bon pour nous — la ville de Toronto, les Blue Jays, l’organisation.»¸

Après le match à Syracuse, Guerrero fils a dit ne pas savoir à quel moment il allait être rappelé. Montoyo a expliqué qu’il voulait laisser le gérant des Bisons, Bobby Meacham, annoncer la nouvelle.

«Je vais lui parler lorsqu’il arrivera, a fait savoir Montoyo. C’est à Bobby Meacham et à Gil Kim [le directeur du développement des joueurs des Blue Jays] de leur faire part de la bonne nouvelle, comme je le faisais lorsque je dirigeais au niveau AAA. Je ne les priverais pas d’un tel moment.»

Quant au message que Montoyo compte livrer à Guerrero fils, il sera relativement simple : «Reste détendu et joue».

«Comme je lui ai dit pendant le camp d’entraînement : “Fais de ton mieux”. Et c’est ce qu’il va faire.»

Né à Montréal et fils de l’ancienne vedette des Expos Vladimir Guerrero, le joueur de troisième-but de 20 ans affichait une moyenne au bâton de ,367 avec trois circuits et huit points produits avec les Bisons avant que les Blue Jays ne le rappellent.