Le Soleil
Jonathan Goulet a décidé de s’attaquer à la route. Du 29 février au 13 novembre, il parcourra à la marche la distance séparant Montréal de St. John’s, à Terre-Neuve. Un total de 4000 km de marche (et quelques km en traversier) en 258 jours pour celui qui souhaite sensibiliser les gens à la prévention du suicide et aux bienfaits de l’entraînement physique sur la santé mentale.
Jonathan Goulet a décidé de s’attaquer à la route. Du 29 février au 13 novembre, il parcourra à la marche la distance séparant Montréal de St. John’s, à Terre-Neuve. Un total de 4000 km de marche (et quelques km en traversier) en 258 jours pour celui qui souhaite sensibiliser les gens à la prévention du suicide et aux bienfaits de l’entraînement physique sur la santé mentale.

La grande odyssée de Jonathan Goulet, le «Road Warrior» [VIDÉO]

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Surnommé le «Road Warrior» à l’époque où il combattait dans la prestigieuse Ultimate Fighting Championship (UFC), le Victoriavillois Jonathan Goulet a décidé cette année de s’attaquer à la route. Littéralement. Du 29 février au 13 novembre, il parcourra à la marche la distance séparant Montréal de St. John’s, à Terre-Neuve. Un total de 4000 km de marche (et quelques km en traversier) en 258 jours pour celui qui souhaite sensibiliser les gens à la prévention du suicide et aux bienfaits de l’entraînement physique sur la santé mentale.