Jonathan Jones et Brandon King ont bloqué le retourneur de botté Travis Benjamin, des Chargers de Los Angeles, dans la zone des buts, procurant ainsi un touché de sûreté aux Patriots.

La défensive des Pats se ressaisit

FOXBOROUGH — Tom Brady a accumulé 333 verges de gains et a lancé une passe de touché, Stephen Gostkowski a ajouté quatre placements et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont défait les Chargers de Los Angeles 21-13, dimanche.

Il s’agit d’une quatrième victoire de suite pour les Patriots (6-2). Les Chargers (3-5) ont vu leur série de victoires être stoppée à trois.

Les Chargers ont été les premiers à s’inscrire au pointage quand Melvin Gordon a trouvé une ouverture sur le côté et a filé sur 87 verges jusque dans la zone des buts. Cependant, les Chargers ont passé le reste de la rencontre à accumuler les erreurs.

Le seul majeur des Patriots a été le résultat d’une passe de deux verges de Brady à Rob Gronkowski au deuxième quart. Les Pats ont été seulement 1 en 4 dans la zone dangereuse, mais Gostkowski a pris la relève. Ils ont aussi réussi un touché de sûreté.

«Nous préférons gagner»

«Nous préférons gagner», a répondu l’entraîneur-chef des Patriots, Bill Belichick, quand il a été questionné pour savoir si le fait que c’était la défensive qui avait fait la différence lors des quatre dernières victoires le dérangeait.

Les Chargers ont réduit l’écart à 18-13 avec 8:30 à faire, à la suite d’une passe de touché de 24 verges de Philip Rivers à Travis Benjamin. Ils ont obtenu une dernière possession du ballon après le quatrième placement de Gostkowski. Quelques courts gains ont permis aux Chargers de se rendre à la ligne de 30 verges des Patriots avec une seconde à écouler au cadran. Cependant, la dernière passe de Rivers a été interceptée par Jonathan Jones quelques verges devant la ligne des buts. Rivers a complété 17 de ses 30 passes pour 212 verges de gains.

Benjamin avait échappé un dégagement au deuxième quart, récupérant ensuite le ballon avant de tenter de traverser le terrain dans le sens de la largeur pour trouver une ouverture. Il a toutefois été rejoint par Brandon King et plaqué dans sa zone des buts pour un touché de sûreté.

Rivers a commis une bévue tôt au troisième quart, quand il s’est déplacé pour éviter la pression, mais il a échappé bêtement le ballon. Il l’a finalement recouvré, mais les Chargers ont reculé de 20 verges sur la séquence.

«Nous nous sommes battus jusqu’à la fin pour obtenir une dernière chance, a mentionné Rivers. Nous avons de moins en moins de marge de manœuvre si nous voulons accomplir nos objectifs cette saison. Mais tout est encore possible.»