Jorge Soler a frappé un circuit de deux points pour couronner une poussée de cinq points des Cubs en deuxième manche. Chicago a défait St. Louis 6-3.

La défensive coule les Cardinals

Après avoir vu son équipe s'incliner 4-0 la veille, Joe Maddon a pris toutes les bonnes décisions, samedi, et Chicago a vaincu les Cardinals de St. Louis 6-3. «Je ne pourrais être plus fier des gars», a dit le gérant des Cubs de Chicago.
Habituellement fiables défensivement, les Cardinals ont commis deux erreurs et les Cubs ont marqué leurs trois premiers points de leur poussée en deuxième manche sans jamais sortir la balle de l'avant-champ. «C'était difficile de voir une équipe habituellement si bonne défensivement commettre des erreurs», a dit le gérant des Cardinals, Mike Matheny.
Le lanceur Jaime Garcia, qui est parti après la deuxième manche en raison d'un problème à l'estomac, a d'abord cafouillé sur l'amorti suicide de Kyle Hendricks. Il a hésité alors qu'il aurait peut-être pu retirer le coureur au marbre et son relais au premier but a finalement été imprécis. Addison Russell, le frappeur suivant, a exécuté le même jeu pour un autre point et Dexter Fowler a enchaîné avec un coup sûr à l'avant-champ productif. 
À son premier match en séries éliminatoires en carrière, Jorge Soler a couronné cette poussée en claquant la balle par-dessus la clôture au champ centre. Il a aussi cogné un double et soutiré deux buts sur balles au cours du match.
«Tout ce que je voulais faire, c'était aider l'équipe à gagner», a dit le Cubain de 23 ans par l'entremise d'un interprète. «Son tir était un peu haut et j'ai pu le cogner avec puissance.»
La série au meilleur de cinq matchs se poursuivra demain à Chicago. L'as lanceur des Cubs Jake Arrieta (22-6) sera opposé à Michael Wacha (17-7). «De rentrer à la maison avec la série 1-1 et avec notre as au monticule, l'ambiance va être incroyable», a dit le premier-but des Cubs Anthony Rizzo.