Christian Thomas, qui a disputé 25 rencontres dans l'uniforme du Canadien, sera de l'équipe canadienne qui participera à la Coupe Spengler à compter de mardi, à Davos, en Suisse.

La Coupe Splengler, dernière évaluation avant les JO

TORONTO — Alors qu’une bonne partie de sa formation en vue des Jeux olympiques est déjà complétée, le Canada pourra obtenir une dernière occasion d’évaluer certains joueurs lors de la Coupe Spengler.

Le Canada, qui est double champion en titre de l’événement annuel se déroulant à Davos, en Suisse, amorcera son tournoi mardi, contre le Mountfield HK.

«Il y a eu cinq événements jusqu’à présent et nous avons utilisé les joueurs évoluant en Europe à plusieurs reprises. Ce tournoi nous offre l’occasion de comparer les niveaux de jeu», a indiqué le directeur général du Canada, Sean Burke.

Les Canadiens auront un visage différent que lors de la Coupe Channel One, qui s’est déroulée en Russie, plus tôt en décembre. Alors que les joueurs de la Ligue continentale ne peuvent pas y participer, la Coupe Spengler regorgera de joueurs suisses ainsi que des joueurs de la Ligue américaine de hockey ou des universités américaines.

Burke a dit que c’était l’occasion d’évaluer ce nouveau groupe de joueurs et que la performance du Canada à la Coupe Channel One — deux défaites en trois matchs — n’avait eu aucune influence sur les décisions concernant la Coupe Spengler.

«À vrai dire, la dernière partie contre les Russes représentait probablement la meilleure évaluation pour nous. Ce tournoi a été très positif pour nous, a-t-il insisté. Même si nous avons perdu deux matchs, je crois que nous avons appris beaucoup de belles choses concernant notre équipe et nos joueurs.»

Nombreux retours

Andrew Ebbett, Maxim Noreau, David McIntyre, Mason Raymond et Nick Spaling effectueront des retours à la Coupe Spengler pour le Canada. Chris Kelly, qui a joué pour les Sénateurs d’Ottawa la saison dernière, Jeff Schultz, Cody Goloubef et Christian Thomas sont aussi dans la formation, eux qui ont joué dans la Ligue américaine cette saison.

Thomas est le fils de l’ancien joueur de la LNH, Steve Thomas, et il sera épié une deuxième fois au sein de l’équipe canadienne après avoir inscrit un but en trois parties lors de la Coupe Karjala, qui a eu lieu en Finlande, au mois de novembre.

«Je savais que j’aurais l’occasion de me faire valoir cette année et j’étais très excité de prendre part à la Coupe Karjala, a affirmé Thomas. Et maintenant j’aurai une autre occasion de leur montrer ce que je peux faire et peut-être me tailler une place au sein de l’équipe. Ce serait un rêve devenu réalité.»

Burke n’a pas caché que Thomas était un joueur qui «cognait à la porte pour une place dans l’équipe», mais il a ajouté qu’il cherchait aussi un défenseur défensif.

«Je crois que ces quatre joueurs pourront nous en dire un peu plus sur le niveau de jeu de la Ligue américaine, comparativement à quand nous affrontons l’équipe nationale de la Suisse, a laissé savoir Burke. C’est une équipe qui fait partie de notre groupe aux Jeux olympiques.»

Le Canada finalisera sa formation un peu après la Coupe Spengler et il prévoit faire une annonce le 11 janvier, quelques semaines avant le début des Jeux olympiques de PyeongChang, en Corée du Sud.  La Presse canadienne