Jakob Pelletier a inscrit 60 points en 44 matchs cette saison avec les Wildcats de Moncton. Il est un produit midget AAA du Blizzard du Séminaire Saint-François.

La cote de Jakob Pelletier en hausse

Après avoir été classé en novembre au sein du groupe des potentiels choix de deuxième ou de troisième ronde en vue du prochain repêchage par la Centrale de recrutement de la LNH, l’attaquant de Québec Jakob Pelletier a vu lundi son nom apparaître au 20e rang des meilleurs espoirs évoluant en Amérique du Nord.

Cette liste dominée par le centre américain Jack Hughes ne contient toutefois pas les Européens, dont le meilleur serait l’ailier finlandais de 6’ 2” Kaapo Kakko, ni les gardiens de but. Pelletier, petit ailier gauche de 5’ 9”, un pouce et quart de moins que Hughes, a inscrit 60 points en 44 matchs cette saison avec les Wildcats de Moncton. Il est un produit midget AAA du Blizzard du Séminaire Saint-François.

Le Québécois et représentant de la LHJMQ le mieux classé est le centre de 6’ 3” et demi Raphaël Lavoie, des Mooseheads de Halifax, en 13e position nord-américaine. Samuel Poulin, fils de Patrick, du Phoenix de Sherbrooke, est le troisième et seul autre parmi les 31 premiers (1re ronde), en 27e position.

Quatre autres patineurs et un gardien répertoriés viennent de la région de Québec ou s’alignent avec l’une des trois équipes de hockey junior majeur du territoire du Soleil : Nathan Légaré (64e, Baie-Comeau), Maxence Guénette (69e, Val-d’Or), Mathieu Bizier (149e, Gatineau), Thomas Pelletier (152e, Drummondville) et Colten Ellis (7e gardien nord-américain, Rimouski).

Pour ceux qui cherchent Alexis Lafrenière dans le lot, le phénomène de l’Océanic de Rimouski ne sera pas admissible au repêchage de la LNH avant 2020. Il a eu 17 ans en octobre! Ce qui ne l’a pas empêché de marquer cinq buts et d’ajouter deux aides sur les quatre matchs en cinq soirs livrés par son équipe au cours des derniers jours, ce qui lui vaut le titre de joueur par excellence de la dernière semaine d’activités dans la LHJMQ.