Terence Davis a inscrit 31 points dans le match de dimanche contre les Bulls, un sommet en carrière dans la NBA.

La belle soirée de Terence Davis

TORONTO — Les Raptors de Toronto ne sont qu’à une seule victoire de la plus longue séquence de succès de leur histoire.

Terence Davis a inscrit 31 points, un sommet en carrière dans la NBA, et les Raptors ont facilement défait les Bulls de Chicago 129-102, dimanche, signant une 11e victoire consécutive.

Si la formation torontoise l’emporte mercredi soir, contre les Pacers de l’Indiana, elle établira une nouvelle marque d’équipe.

«Les gars n’ont pas arrêté de me trouver, a expliqué David. Fred [VanVleet] m’a dit que j’avais 28 points alors il m’a donné le ballon pour que j’atteigne la trentaine. J’ai trouvé ça très cool

Pascal Siakam a amassé 17 points alors que Serge Ibaka en a ajouté 16 pour les Raptors (36-14). Sept joueurs des Torontois ont obtenu au moins 10 points, dont le Québécois Chris Boucher (15) et Kyle Lowry (14).

Les Raptors étaient privés des services de Norm Powell, qui s’est cassé un doigt vendredi contre les Pistons de Detroit, de Marc Gasol et de Rondae Hollis-Jefferson.

Thaddeus Young a été le plus efficace offensivement pour les Bulls (19-33) grâce à une récolte de 21 points.

Match des étoiles montantes

L’ancien sommet personnel de Davis était de 23 points. Le joueur recrue des Raptors, qui n’a pas été sélectionné au Match des étoiles montantes de la NBA, a réussi six lancers de trois points.

«Pour le reste de la saison, ça va être dans mon arrière-pensée. Je préfère participer aux séries. J’aurais malgré tout aimé jouer à ce match parce que c’est un événement spécial», a dit Davis à propos du match des étoiles montantes.

Ibaka n’avait que des éloges à l’endroit du jeune homme de 22 ans.

«Que c’était magnifique, a exprimé Ibaka. Dès le premier jour que je l’ai vu, j’ai su qu’il avait du talent. Mais au-delà du talent, tu dois avoir les bonnes personnes qui t’entourent.»

Les Raptors ont réussi à se distancer des Bulls au quatrième quart. L’équipe locale a amorcé cette dernière période avec une avance de 95-85 et elle a connu une séquence de 16-5 pour prendre les devants par 21 points.

L’entraîneur-chef des Raptors, Nick Nurse, a décidé de laisser ses remplaçants sur le terrain dans les dernières minutes de la partie. Davis a réussi un tir du périmètre alors qu’il restait 4:26 à écouler et il a été félicité par ses coéquipiers à son retour au banc.

Les Raptors ont remporté 11 matchs de suite à deux autres reprises : du 26 février au 16 mars 2018 et du 6 au 30 janvier 2016. Ils n’ont pas perdu contre les Bulls à leurs 12 derniers duels, incluant les deux plus tôt cette saison.

La troupe de Toronto occupe le deuxième échelon du classement de l’association Est et elle montre la troisième meilleure fiche de la NBA malgré les nombreuses blessures cette saison. Pas moins de 13 joueurs ont raté du temps de jeu cette saison en raison d’un passage à l’infirmerie.