Au cours de ses neuf premières années d'existence, l'événement qui porte le nom de Patrice Bergeron et de Simon Gagné — que l'on voit ici en 2014 — a remis 980 000 $ à différents organismes.

La 10e édition du Pro-Am Gagné-Bergeron riche en joueurs de la LNH

Viendront? Ne viendront pas? Peu importe la présence ou non de Sidney Crosby et/ou de P.K. Subban, le Pro-Am Gagné-Bergeron promet d’être le plus généreux de son histoire. Pour son 10e anniversaire, l’organisation prévoit remettre près de 400 000 $ à cinq œuvres venant en aide aux enfants défavorisés ou malades.

S’il reste encore deux places à combler parmi les joueurs de la LNH qui se prêtent au jeu, la brochette de ceux ayant confirmé leur présence est déjà impressionnante.

«Il est assez rare que les gars nous disent non. Simon et Patrice sont très respectés, et de plus en plus, les jeunes de la région nous donnent un coup de main incroyable. Jonathan Marchessault, par exemple, est devenu un atout précieux, et comme tout le monde, il le fait pour les enfants», note Alain Rioux, un des organisateurs de l’événement.

Ainsi, Gagné et Bergeron accueilleront des joueurs d’un vaste horizon, le 9 août, au Centre Vidéotron, réservé pour souligner le 10e anniversaire du Pro-Am.

Le champion de la Coupe Stanley Alex Chiasson (Washington) y sera, tout comme les finalistes Jonathan Marchessault et Marc-André Fleury (Vegas). Mais aussi, des hockeyeurs de la trempe de Jonathan Huberdeau (Floride), Brad Marchand (Boston), Matthieu Perreault (Winnipeg), David Savard (Columbus), Marc-Édouard Vlasic (San Jose), Marc Barberio et Samuel Girard (Colorado), Yanni Gourde (Tampa Bay), Phillip Danault et Xavier Ouellet (Montréal), les frères Malcolm et Jordan Subban (Vegas et Toronto) et le retraité Vincent Lecavalier.

«Nous avons un très bel alignement, et il nous reste deux places si jamais les deux ou trois autres gros noms à qui on a lancé des invitations acceptaient de venir», ajoutait Rioux, dont une partie de l’été est consacré à cet événement tenu au profit du Pignon Bleu, Leucan, des fondations Philippe Boucher, Maurice Tanguay et Simple Plan, groupe qui livrera une prestation musicale à la fin du match amical.

«Personnellement, j’ai grandi dans un quartier défavorisé de Québec, et de la pauvreté, il y en avait, il y a 50 ans. Malheureusement, il y en a encore, aujourd’hui. Environ 5000 enfants ne mangent toujours pas à leur faim, c’est la seule raison qui nous motive à faire cela. Les gars sont privilégiés, ils en sont conscients. La plupart ont de jeunes enfants, ils réalisent que ça pourrait être leur fils ou leur fille qui soit frappé par la maladie», explique-t-il à propos de la raison d’être de cet événement.

Le cap du million

Depuis la naissance du Pro-Am, 980 000 $ ont été remis aux diverses fondations. «On va dépasser le million, cette année. La première année, on avait remis 40 000 $, et 10 ans plus tard, ce sera 10 fois plus, avec 400 000 $», dit-il avec un brin d’émotion.

Ils seront 20 joueurs amateurs à avoir déboursé 70 000 $ (au total) pour jouer avec les vedettes de la LNH. Il y avait 17 noms sur la liste d’attente. Les places sont déjà réservées pour l’an prochain. Déjà, 6500 billets ont été vendus et 1500 remis à des œuvres de charité pour distribution. Une centaine de personnes auront aussi déboursé 1000 $ pour rencontrer les joueurs entre les périodes. Une présentation des joueurs aura lieu à la Place Jean-Béliveau, à 17h30.

«Il était prévu de faire quelque chose de spécial pour le 10e anniversaire, et nous avons reçu l’aide des Remparts et du Centre Vidéotron. Le plan est de retourner à L’Ancienne-Lorette, l’an prochain», ajoutait Rioux à propos de l’aréna ayant servi de base au Pro-Am Gagné depuis sa deuxième année d’existence. Les billets sont toujours en vente sur le réseau Ticketmaster.

+

GAGNÉ IMPRESSIONNÉ PAR MARCHESSAULT ET PAR LA POPULARITÉ DES GOLDEN KNIGHTS

Simon Gagné regarde la liste des joueurs ayant accepté de participer au Pro-Am qui porte son non et celui de Patrice Bergeron et n’en revient pas encore d’y voir certains. «Il y a quelques-uns des meilleurs joueurs de la LNH», dit l’ancien champion de la Coupe Stanley et médaillé d’or olympique.

L’ex-attaquant des Flyers, des Kings, du Lightning et des Bruins parle positivement de son ami Bergeron, de Brad Marchand et de Marc-Édouard Vlasic, mais il détourne vite le sujet vers Jonathan Marchessault, qui a connu une saison de rêve avec les Golden Knights de Vegas.

«Je jasais avec lui, l’autre jour, et je lui disais qu’il n’avait aucune idée à quel point leur équipe était populaire, la saison dernière. Tous les jeunes les aimaient. Mon fils voulait sa casquette et son chandail de Vegas, je pense qu’ils sont devenus leur équipe préférée. Juste un gars comme Marc-André Fleury, on dirait qu’il est encore plus populaire que lors de ses années à Pittsburgh», raconte Gagné.

Il se dit lui même impressionné par l’émergence de Marchessault, un ancien des Remparts, comme lui, mais à deux époques différentes. «Jonathan représente une belle surprise, il a bien mérité son statut de joueur vedette dans la Ligue. Je me souviens qu’il venait jouer avec nous, l’été, et je trouvais qu’il avait bien du talent. Il a travaillé fort pour en arriver là, et il était prêt lorsqu’il est tombé à la bonne place au bon moment.»

Retraité depuis trois ans, Gagné sera l’un de deux «vieux» au Pro-Am avec son ami Vincent Lecavalier. Le trophée à l’enjeu porte le nom de son regretté père, Pierre Gagné, initiateur du Pro-Am.

«Une carrière, ça passe vite, j’invite les gars à en profiter le plus possible. Une chose est sûre, je ne serai pas capable de les suivre», rigole l’auteur de 291 buts et 601 points en 822 matchs dans la LNH.

+

ILS ONT CONFIRMÉ LEUR PRÉSENCE

- Marc Barberio, D (Colorado)

- Patrice Bergeron, A (Boston

- Alex Chiasson, A (Washington)

- Phillip Danault, A (Montréal)

- Marc-André Fleury, G (Las Vegas)

- Simon Gagné, A (retraité LNH)

- Samuel Girard, D (Colorado)

- Yanni Gourde, A (Tampa Bay)

- Jonathan Huberdeau, A (Floride)

- Vincent Lecavalier, A (retraité LNH)

- Brad Marchand, A (Boston)

- Jonathan Marchessault, A (Las Vegas)

- Xavier Ouellet, D (Montréal)

- Mathieu Perreault, A (Winnipeg)

- David Savard, D (Columbus),

- Jordan Subban, D (Toronto)

- Malcolm Subban, G (Las Vegas)

- Marc-Édouard Vlasic, D (San Jose)