Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Vincent Kriechmayr trône dorénavant au sommet du classement du super-G.
Vincent Kriechmayr trône dorénavant au sommet du classement du super-G.

Kriechmayr triomphe au super-G de Kitzbühel

Associated Press
Article réservé aux abonnés
KITZBÜHEL, Autriche - L'Autrichien Vincent Kriechmayr a rebondi après deux performances décevantes dans les descentes du week-end pour mettre la main sur le super-G de la Coupe du monde de Kitzbühel.

Kriechmayr n'a pas effectué une descente parfaite sur la piste Streifalm, mais il a été suffisamment rapide pour devancer le Suisse Marco Odermatt de 12 centièmes, stoppant le chrono à une minute, 12,58 secondes (1:12,58). Son compatriote Mattihas Mayer a complété le podium, 55 centièmes derrière.

«Ça a été une bonne descente. Elle n'a pas été sans erreur, mais j'étais à la limite, a déclaré le vainqueur. Je voulais descendre sans aucun compromis. J'aimais mieux sortir du parcours que terminer encore une ou deux secondes derrière.»

Crawford 6e

Le Canadien James Crawford a réussi le sixième temps, n'accusant qu'une seconde et 11 centièmes de retard sur le vainqueur. Il s'agit de son meilleur résultat en carrière.

Ses compatriotes n'ont pas mal fait : Jeffrey Read (1:14,40) a conclu en 18e place, tandis que Brodie Seger (1:14,61) a pris le 21e rang.

«J'ai gardé les choses simples aujourd'hui, a noté Crawford. J'ai exécuté mon plan et n'avais pas d'attente. C'est la première fois que nous terminons tous les trois dans le top 30. C'est sûrement notre meilleure journée d'équipe.»

Kriechmayr avait réussi le meilleur chrono dans la dernière descente d'entraînement, jeudi, avant de ne réussir que des neuvième et 17e places dans les courses de vendredi et dimanche. Ces deux courses ont été remportées par l'Helvète Beat Feuz, qui a raté une porte et n'a pas terminé la course de lundi.

«Je suis très fier de ma course, a dit Kriechmayr. Après les descentes, c'est plutôt cool

Cette victoire a propulsé Kriechmayr au sommet du classement de la discipline, lui permettant de dépasser Aleksander Aamodt Kilde et Mauro Caviezel, tous deux sur la touche en raison de blessures.

Alexis Pinturault, qui a fait l'impasse sur les descentes du week-end, a terminé 12e pour demeurer au sommet du classement général.

La Coupe du monde se poursuit cette semaine avec trois slaloms : une course en soirée à Schaldming, en Autriche mardi, ainsi que deux épreuves à Chamonix, en France, ce week-end.