Klay Thompson célèbre après avoir réussi son 14e panier de trois points, lundi, dans la victoire des Warriors contre les Bulls.

Klay Thompson nouveau roi des tirs de trois points

CHICAGO — Stephen Curry détient une multitude de records pour les tirs de trois points : le plus grand nombre inscrit en un mois, en une saison, en séries... Depuis lundi, il en a un de moins, gracieuseté de son coéquipier Klay Thompson.

L’arrière des Warriors de Golden State a établi lundi un nouveau record de paniers de trois points dans la NBA en réussissant 14 tirs hors de l’arc lors de la victoire de 149-124 des champions en titre face aux Bulls de Chicago. En seulement 12 minutes, le joueur de 28 ans, en délicatesse avec le panier depuis le début de la saison, a réussi six de ses sept tentatives de loin, avant de battre le record et finir avec 52 points marqués.

Au rayon des tirs de trois points, Thompson partageait déjà depuis 2016 deux records avec Curry : le plus grand nombre réussi (678) pour un duo en une saison et le plus grand nombre tenté (1536) en une saison.

«Avant que je ressorte pour la deuxième moitié du match, Steph a regardé le tableau indicateur et a dit : “Vas-y, bats-le”», a raconté le héros du soir, déjà détenteur depuis 2015 du record de points dans un quart avec 37.

«Cela montre sa générosité. Pareil avec K.D. [Kevin Durant], Draymond [Green] et tous les autres qui étaient sur le parquet avec moi», a poursuivi Thompson. «Je suis tellement béni de pouvoir jouer avec ces gars. C’était une soirée extraordinaire que je n’oublierai jamais.»

En effet, les coéquipiers de Thompson se sont, au fil du match, mis en tête de lui faire battre le record en lui offrant nombre de passes et en le mettant dans les meilleures conditions. Car avec un avantage de 42 points à la mi-temps (92-50), le record est rapidement devenu le principal enjeu de la rencontre face au mal classé (13e) de la conférence Est.

Par solidarité

«Je n’ai même pas réalisé ce qui se passait au niveau du record jusqu’à ce qu’ils demandent un temps mort dans le troisième quart», a assuré l’entraineur des Warriors, Steve Kerr. «J’ai entendu Klay dire “Encore deux, encore deux” et à ce stade, je ne savais même pas qui détenait le record. À ce moment-là, les gars alimentaient juste Klay par solidarité avec lui parce qu’il a eu un début de saison difficile.»

Mission accomplie avec un record battu moins de cinq minutes avant la fin du troisième quart. Quelques secondes plus tard, Thompson était sorti par son coach. Histoire que le record ne soit pas impossible à battre pour un coéquipier?