Pour son combat du 26 mars en Angleterre, Kevin Bizier n'aura pas la pression d'épater la galerie et pourra se concentrer sur sa stratégie.

Kevin Bizier renonce à sa carrière de boxeur

Kevin Bizier renonce à poursuivre sa carrière de boxeur. Une blessure à l'oeil force l'athlète de Saint-Émile à prendre sa retraite.
«C'est avec la tête haute que j'accroche mes gants. Il est maintenant temps pour moi de prendre ma retraite et de consacrer mon temps à ma femme et à mes trois trésors», a-t-il écrit sur Facebook, mardi.
Bizier a subi cette blessure en préparation de son combat de championnat du monde contre Kell Brook, en mars dernier, duel perdu par K.-O. dès la deuxième ronde. Il devra se faire opérer. Sa vue ne reviendra jamais à 100 %, a-t-il révélé à TVA Sports. «Quand il fait noir, je ne vois presque rien. Je vois tellement embrouillé. Déjà que je suis myope! Il faut que j'arrête la boxe avant que la santé, je la perde aussi», a expliqué Bizier.
Il aurait préféré terminer sa carrière sur une note victorieuse. Mais même s'il a subi la défaite, Bizier a aussi écrit l'histoire lors de ce combat à Sheffield, en Angleterre. Il est devenu le premier boxeur de la région de Québec à se battre dans un combat de championnat du monde. Le titre mondial des mi-moyens de l'IBF était alors en jeu.
Depuis cette défaite, les spéculations allaient bon train sur la suite qu'allait donner Bizier à sa carrière. Deux semaine après le revers, l'homme de 31 ans n'avait pas exclu un retour dans le ring «si c'est payant». Il a reçu une chèque net «dans les 200 000 $» pour son combat contre Brook et possède quelques immeubles à logements.
Kevin Bizier aura conservé une fiche de 25 victoires (17 K.-O.) contre seulement trois défaites pendant sa carrière chez les professionnels. Ses deux autres échecs sont survenus au Colisée Pepsi aux mains de Jo-Jo Dan, deux décisions partagées. Il n'avait jamais subi de K.-O. avant d'affronter Kell Brook.
Mardi, Bizier a préféré réserver ses commentaires pour la conférence de presse au cours de laquelle il doit officialiser la nouvelle, lundi prochain, à Québec.