Clayton Kershaw a été le chef d’orchestre d’une victoire de 5-2 contre les Brewers, mercredi, effaçant du même coup sa désastreuse sortie de vendredi.

Kershaw mène L.A. au seuil de la Série mondiale

LOS ANGELES — Chassé dès la quatrième manche en ouverture de la série contre les Brewers de Milwaukee, Clayton Kershaw s’est bien relevé mercredi en brillant pendant sept manches dans une victoire de 5-2 des Dodgers, qui ne sont plus qu’à une victoire d’une deuxème participation consécutive à la Série mondiale.

Les Dodgers n’ont pas atteint la Série mondiale deux années de suite depuis 1977 et 1978. L’an dernier, ils avaient été vaincus par les Astros de Houston.

«De retourner à Milwaukee avec une avance de 3-2 plutôt que de tirer de l’arrière 3-2, c’est énorme pour nous», a déclaré Kershaw. «Ç’a été une bataille lors de chaque match que nous avons joué contre eux jusqu’à présent. Nous ne nous attendons pas à ce que ce soit différent à leur domicile.»

Court repos

Les deux équipes avaient eu moins de 15 heures pour se reposer. Les Dodgers l’avaient emporté en 13 manches la veille. Kershaw était pour sa part frais et dispos, n’allouant qu’un point, trois coups sûrs et deux buts sur balles en sept manches. Il s’est bien ressaisi après avoir connu son plus court départ en carrière en séries.

«Je ne sais pas si j’étais bien meilleur, mais l’exécution l’était peut-être», a dit le gaucher de 30 ans. «J’ai peut-être lancé un peu plus de balles courbes que lors du premier match.»

Kershaw a retiré neuf frappeurs sur des prises. À sa sortie précédente, il avait donné cinq points et six coups sûrs en trois manches et les Brewers ont gagné, 6-5. Christian Yelich, voltigeur étoile des Brewers, qui est passé près de la Triple couronne, cette saison, a connu une soirée de 0 en 4. Son rendement dans cette série est 3 en 20, sans point produit.

Les Dodgers ont marqué tous leurs points de la cinquième à la septième, notamment avec quatre simples d’un point. Brandon Woodruff a alloué trois points et cinq coups sûrs en cinq manches et un tiers, retirant huit frappeurs sur des prises.

Vendredi (20h30), les Brewers enverront sur la butte le gaucher Wade Miley (5-2) contre Hyun-Jin Ryu (7-3), un autre gaucher. «Nous sommes dans une bonne position», a estimé Carig Counsell, le gérant des Brewers. «Nous retournons à domicile et pour moi, c’est une position de force.»