Kawhi Leonard n'aura passé qu'une saison avec les Raptors, contribuant à la victoire de Toronto en finale de la NBA.

Kawhi Leonard quitte les Raptors et choisit les Clippers

TORONTO — Les partisans des Raptors de Toronto ont connu une saison de rêve grâce à l’attaquant étoile Kawhi Leonard, mais il semble bien que ce soit la seule.

Moins d’un mois après avoir mené les Raptors à la conquête de leur premier championnat de la NBA, le joueur autonome sans compensation a décidé de quitter la Ville Reine pour se joindre aux Clippers de Los Angeles.

Une source au fait des négociations a mentionné que les Clippers confirmeront l’entente avec Leonard après qu’ils aient fait l’acquisition du joueur étoile Paul George du Thunder d’Oklahoma City, dans le cadre d’une mégatransaction impliquant de nombreux joueurs ainsi que des choix au repêchage.

George sera échangé contre au moins quatre choix de première ronde, selon une personne qui a discuté avec l’Associated Press sous le couvert de l’anonymat samedi matin puisque la transaction n’a pas encore été officialisée. Et Leonard a pris sa décision de se joindre aux Clippers après que l’équipe californienne eut acquis George, a précisé la source.

Le réseau ESPN, qui a rapporté en premier la transaction, a aussi mentionné que le Thunder obtiendra le joueur originaire de Hamilton, en Ontario, Shai Gilgeous-Alexander et Danilo Gallinari des Clippers.

La décision de Leonard de se joindre aux Clippers signifie que pour la première fois, le joueur par excellence de la série finale de la NBA changera d’équipe avant le début de la saison suivante. Leonard était également convoité par les Lakers de Los Angeles et, bien sûr, les Raptors.

«Nous sommes très reconnaissants envers Kawhi et Danny (Green) et je sais que la ville de Toronto et le Canada en entier sont reconnaissants qu’ils aient pu nous aider à gagner le premier titre de la NBA de notre histoire, a indiqué par voie de communiqué le président des Raptors, Masai Ujiri. Au nom des Raptors, je remercie du fond du coeur Kawhi et Danny et nous envoyons que de bons voeux.»

Il aurait conclu une entente de quatre ans d’une valeur de 142 millions $US, qu’il pouvait signer dès midi, samedi.

Leonard était de toute évidence le joueur le plus convoité sur le marché des joueurs autonomes cet été, et il a rencontré plusieurs équipes dont les Raptors, les Lakers et les Clippers - les deux dernières sont les formations de sa ville natale.

La défense du titre à oublier?

Son départ vient pratiquement anéantir les chances des Raptors de défendre leur titre de la NBA avec succès, ainsi que celles des Lakers - même s’ils devraient conclure au cours des prochaines heures la transaction qui leur permettra d’obtenir Anthony Davis des Pelicans de La Nouvelle-Orléans, en plus d’ajouter Green, un joueur dont le style convient parfaitement à LeBron James. Green s’est entendu pour deux ans avec sa nouvelle équipe, d’une valeur totale de 30 millions $.

«C’est dommage pour Toronto et le Canada que nous n’ayons pas eu l’occasion de défendre notre titre. Kawhi a annoncé sa décision alors je vais le faire aussi, a mentionné Green dans une vidéo publiée sur un de ses réseaux sociaux. J’ai eu du plaisir à Toronto et la ville aura toujours une place de choix dans mon coeur.»

Leonard a connu une des meilleures performances en séries de l’histoire de la NBA, aidant les Raptors à mettre la main sur le trophée Larry O’Brien. La formation torontoise a battu tour à tour le Magic d’Orlando, les 76ers de Philaldephie, les Bucks de Milwaukee et les Warriors de Golden State, les doubles champions en titre. Leonard a été nommé le joueur le plus utile de la finale pour une deuxième fois en carrière.

Le moment le plus iconique du passage de Leonard avec les Raptors est sans contredit son lancer victorieux pour permettre à son équipe de gagner le septième match de sa série contre les 76ers.

Cette saison, Leonard a maintenu des moyennes de 26,6 points, 7,3 rebonds, 3,3 aides et 1,8 vol de ballon en 60 parties. En séries, il a conservé des moyennes de 30,5 points, 9,1 rebonds, 3,9 aides et 1,7 vol en 24 matchs.