Akim Aliu a mis les projecteurs sur le racisme dans le hockey en novembre dernier, racontant que l'entraîneur-chef des Flames de Calgary, Bill Peters, avait déjà utilisé un terme dérogatoire racial quand il le dirigeait au sein du club-école des Blackhawks de Chicago en 2009-10.
Akim Aliu a mis les projecteurs sur le racisme dans le hockey en novembre dernier, racontant que l'entraîneur-chef des Flames de Calgary, Bill Peters, avait déjà utilisé un terme dérogatoire racial quand il le dirigeait au sein du club-école des Blackhawks de Chicago en 2009-10.

Kane et Aliu à la tête d'un regroupement contre le racisme dans le hockey

Un groupe de joueurs de hockey de couleur ont formé l'Alliance pour la diversité dans le hockey, avec comme objectif de combattre le racisme dans ce sport.

Le regroupement a annoncé la nouvelle dans un communiqué, lundi.

L'attaquant des Sharks de San Jose Evander Kane et l'ancien joueur de la LNH Akim Aliu ont été nommés co-chefs du groupe. L'attaquant des Sabres de Buffalo Wayne Simmonds, le défenseur du Wild du Minnesota Matt Dumba, le défenseur des Red Wings de Detroit Trevor Daley, l'attaquant des Flyers de Philadelphie Chris Stewart et l'attaquant récemment retraité Joel Ward composent le conseil d'administration.

Le regroupement a indiqué dans le communiqué qu'il a pour mission «d'éradiquer le racisme et l'intolérance dans le hockey». Cette coalition est indépendante de la LNH, mais elle espère pouvoir collaborer avec elle.

Aliu a mis les projecteurs sur le racisme dans le hockey en novembre dernier, racontant que l'entraîneur-chef des Flames de Calgary, Bill Peters, avait déjà utilisé un terme dérogatoire racial quand il le dirigeait au sein du club-école des Blackhawks de Chicago en 2009-10. Peters a démissionné de son poste chez les Flames peu de temps après les révélations d'Aliu.

Le mois dernier, Aliu a écrit un article pour The Players' Tribune dans lequel il affirmait que le hockey avait besoin de changements dans sa culture.

Kane a encouragé les joueurs de la LNH à dénoncer les inégalités raciales à la suite de la mort de George Floyd, un homme noir qui est décédé le mois dernier quand un policier blanc de Minneapolis l'a maîtrisé en posant son genou contre son cou pendant près de neuf minutes.

Depuis, plus de 100 joueurs ont abordé sur différentes plateformes la mort de Floyd et les manifestations à travers les États-Unis contre la brutalité policière et les injustices raciales.