Nazem Kadri (à droite) a plaqué Tommy Wingels par derrière après que celui eut donné un coup de coude à Mitch Marner, un geste qui lui a valu une suspension de trois rencontres.

Kadri suspendu pour trois matchs

BOSTON — Mike Babcock rencontre généralement les médias après la séance d’entraînement avec quelques gouttes de sueur lui perlant sur le front découlant d’exercices hors glace courts, mais intenses. La séance de vendredi s’est tenue à quelques mètres des journalistes, derrière un rideau, dans les corridors du TD Garden.

L’entraîneur-chef des Maple Leafs a mis beaucoup d’efforts dans son entraînement et il exigera certainement la même chose de ses joueurs samedi (20h) en vue du deuxième match de la série les opposant aux Bruins, après un premier duel décevant. Cette tâche sera cependant plus difficile puisque Toronto devra se préparer à affronter Boston sans le centre Nazem Kadri, suspendu par la LNH, vendredi.

Kadri a finalement écopé d’une suspension de trois matchs pour avoir donné de la bande à l’endroit de l’attaquant Tommy Wingels, jeudi, dans le premier match de la série opposant les deux équipes. Les hommes de Babcock devront donc se débrouiller sans le marqueur de 32 buts samedi soir et les deux matchs suivants.

«Nous avons perdu des joueurs tout au long de l’année», a mentionné Babcock. «Les séries sont simples : si tu gagnes, tu joues encore. Si tu perds, tu rentres à la maison. Nous voulons continuer de jouer. Nous avons pris tout ce temps pour nous préparer et travailler fort. Nous devons maintenant mettre notre travail à exécution.»

Kadri, qui a clamé son innocence après le match numéro un, s’est projeté sur Wingels alors qu’il était dans une position vulnérable — face à la rampe — après que l’attaquant des Bruins eut donné un coup de coude au visage de Mitch Marner.

Kadri ne s’est pas entraîné avec ses pairs vendredi et n’était pas disponible pour émettre des commentaires. Wingels n’était pas sur la glace non plus et son cas demeure incertain du côté des Bruins. En l’absence de Kadri, Patrick Marleau a été promu au centre du deuxième trio, tandis que Zach Hyman a pris la place du vétéran. Leo Komarov a été jumelé à Auston Matthews et William Nylander au sein de la première ligne à l’attaque, en remplacement de Hyman, tandis que la recrue Andreas Johnsson pourrait faire ses débuts dans les séries, aux côtés de Tomas Plekanec et Kasperi Kapanen.

Babcock a admis que ces ajustements ne constituaient pas une solution à long terme, mais que ce sera suffisant pour la durée de l’absence de Kadri.

Les débuts de Donato?

Du côté des Bruins, Wingels — s’il ne peut jouer — pourrait être remplacé par la recrue Ryan Donato. L’entraîneur des Bruins, Bruce Cassidy, a laissé entendre vendredi que l’ancienne vedette de l’Université Harvard pourrait faire ses débuts éliminatoires samedi. À l’entraînement, Donato a piloté un trio avec Noel Acciari et David Backes.

Cassidy a expliqué qu’il avait l’option de muter Danton Heinen ou Brian Gionta à l’aile si Donato est utilisé au centre. «Je crois que Ryan a vraiment bien joué depuis son arrivée ici [il a récolté 9 points en 12 matchs]. On compte l’utiliser, on veut juste le faire au bon moment.»  Avec AP