Le receveur Justin Marra

Justin Marra admiratif envers les espoirs des Cubs

Libéré par les Cubs de Chicago, voilà quelques semaines, le receveur Justin Marra disputait un premier match avec les Capitales, jeudi soir. Une occasion à saisir pour celui qui a été victime d'un surplus d'espoirs talentueux dans les filiales du club des ligues majeures.
«Les Cubs ont un programme de développement incroyable et pour le bien de mon avenir, c'était la chose à faire», confiait-il à propos de son divorce avec ceux qui l'avaient repêché en 15e ronde, en 2011.
Marra a évolué avec plusieurs jeunes qui s'alignent depuis peu avec les Cubs, comme le troisième-but Kris Bryant, et le receveur Kyle Schwarber, entre autres. Il est admiratif de ces recrues qui épatent déjà la galerie. «Ils ont un talent naturel, tout semble avoir l'air facile pour eux, mais c'est impressionnant de les voir se préparer, travailler fort à chaque jour. Ils ne prennent pas les choses à la légère», indiquait le numéro 22 des Capitales.
Marra n'a disputé que cinq matchs dans la même équipe que Schwarber, qui avait vite été promu à un plus haut niveau. «Je pense qu'il avait frappé cinq circuits en cinq matchs à ses débuts, tout juste après sa mise sous contrat. Dans l'avenir, j'ai l'impression qu'il sera converti en voltigeur parce que les Cubs ne pourront pas se priver de son coup de bâton. J'aime bien les regarder, mais en même temps, ça fait toujours un peu mal.»
Sans contrat, son agent a communiqué avec les Capitales. Natif de Toronto, il connaît plusieurs joueurs de l'équipe de réputation, notamment les Canadiens. Il a été brièvement le coéquipier de Sheldon McDonald dans les filiales des Cubs. «J'ai entendu parler de la tradition gagnante à Québec, c'est ce qui me plaît. Je trouve juste dommage qu'un joueur soit libéré pour me faire une place, mais c'est la loi du sport. Et je suis passé par là, récemment.»