Justine Clément sera du slalom et du slalom géant des Championnats du monde juniors de ski alpin.

Justine Clément aux Mondiaux juniors

Justine Clément n’a même pas profité de la grosse neige poudreuse qui a enseveli le Québec, mercredi. La skieuse de la station Stoneham bûchait plutôt dans ses livres de cégep pour éviter de prendre du retard avant de partir pour les Championnats du monde juniors.

La nouvelle lui est arrivée comme une très belle surprise, la semaine passée, lors d’épreuves de la Coupe nord-américaine (Nor-Am) tenues au Wyoming.

«Depuis le début de la saison, je savais que c’était une possibilité. Mais avec mes résultats de l’an dernier, je ne m’attendais pas vraiment à ce que ça se réalise», admet la skieuse de 19 ans, qui part pour l’Italie jeudi.

Cette année, les Mondiaux juniors de ski alpin se passent à Val di Fassa, dans les Dolomites italiennes. Les épreuves de Clément ont lieu les 19, slalom géant, et 20 février, slalom.

Elle s’est distinguée dans les deux disciplines cette saison avec cinq résultats dans le top 10 sur le circuit Nor-Am, dont trois en deux jours la semaine dernière, en plus de remporter deux slaloms consécutifs de la Super Série québécoise, en janvier, à Val-Saint-Côme.

«Comme c’est mes premiers Championnats du monde, je n’ai pas en tête d’objectif de résultats ou de classements. En fait, je n’ai aucune idée où je vais me situer, je n’ai jamais couru contre ces filles-là! Alors mon but sera d’avoir une bonne attitude, de donner de bonnes performances, être à 100 % et pour le reste, on verra bien», résume-t-elle.

Le ski à Stoneham

Native de Bécancour, Clément a appris tout son ski à Stoneham, juste au nord de Québec. Elle a aussi été élève durant trois ans au programme ski alpin-études de l’école secondaire Cardinal-Roy, dans le quartier Saint-Roch, avant de retourner étudier à Trois-Rivières, au Collège Laflèche.

L’an prochain, tout indique qu’elle poursuivra sa carrière sportive et scolaire à l’Université du Vermont, où ont aussi étudié les skieurs de Saint-Ferréol-les-Neiges Laurence et William St-Germain. Laurence St-Germain fait dorénavant partie de l’équipe canadienne et a participé aux Jeux olympiques de 2018.

Le Canada aura 10 représentants aux Mondiaux juniors de ski alpin. Outre Clément, Beatrix Lever (Cascades) et Raphaël Lessard (Bromont) proviennent aussi du Québec. Clément et Lever ont été coéquipières dans l’équipe du Québec. Une quatrième Québécoise devait être du voyage, mais Marina Vilanova (Tremblant) a déclaré forfait parce qu’elle revient tout juste d’une blessure.

Dans l’histoire, les Québécois Valérie Grenier (2016), Stefan Guay (2006), François Bourque (2003 et 2004) et Mélanie Turgeon (1994) ont été champions du monde juniors. Mais seul Bourque a réussi l’exploit à sa première participation, les trois autres étant néanmoins médaillés l’année précédente. Clément pourrait avoir une nouvelle occasion l’an prochain, la catégorie junior s’adressant aux athlètes de moins de 21 ans.

Après l’Italie pour sa première compétition à vie en sol européen, Clément aura à son agenda les finales de la Coupe Nor-Am, aux États-Unis, les championnats canadiens, au Mont-Édouard, au Saguenay, et la dernière tranche de la Super Série, à Québec, présentation conjointe de Stoneham et du Relais.

+

TROIS SKIEURS DE LA RÉGION AUX JEUX DU CANADA

Avant de se mesurer à l’élite mondiale de son âge, Justine Clément a gravi les échelons. Elle a rapporté une médaille de bronze aux derniers Jeux du Canada, en slalom, en 2015. Quatre ans plus tard, trois jeunes skieurs alpins de la région de Québec représenteront à leur tour la province aux Jeux du Canada, dans quelques jours, à Red Deer, en Alberta. Mégan Heckey, Anne-Catherine Théberge et Hugo Caron sont sélectionnés parmi les 14 Québécois qui dévaleront les pentes de la station Nakiska, les 25, 26 et 27 février.

Ils font partie du groupe des moins de 16 ans de l’équipe régionale Skibec alpin dirigée par Antony Hérisset. Le trio s’est du même coup qualifié pour les championnats du Québec et de l’Est du Canada, tandis que les Jeux du Canada pourraient leur ouvrir les portes de compétitions internationales telles la Whistler Cup, en Colombie-Britannique, et la Coupe des jeunes à l’Alpe Cimbra (anciennement Topolino), en Italie. Présentés tous les quatre ans, les Jeux du Canada se tiennent du 15 février au 3 mars avec 19 sports au programme.