La famille de Jose Fernandez effectuait une première visite au Marlins Park pour un match depuis le décès du jeune lanceur dans un accident de bateau en septembre dernier.

Journée forte en émotion pour la famille de Jose Fernandez

Le deuxième-but Dee Gordon a promené la fille de cinq mois de Jose Fernandez, Penelope, dans le vestiaire des Marlins de Miami. Quand ils se sont arrêtés devant le casier de son regretté père, elle s'est mise à pleurer.
Plusieurs larmes ont coulé et plusieurs sourires ont été échangés lors d'une journée forte en émotion, lundi, lors de la première visite de la famille de Fernandez au Marlins Park pour un match depuis le décès du jeune lanceur dans un accident de bateau en septembre dernier.
La journée de lundi aurait marqué le 25e anniversaire de naissance de Fernandez. Parmi les visiteurs, on retrouvait la mère de Penelope, ses deux grands-mères et la grand-mère de Jose.
«Tempête d'émotions»
La famille s'est rendue sur le terrain avant l'entraînement au bâton et a assisté au début du match entre les Marlins et les Nationals de Washington. «C'était vraiment spécial pour toute l'équipe, a dit le joueur d'avant-champ Miguel Rojas. C'était une tempête d'émotions, un moment difficile. Il est difficile de rester fort dans un moment comme celui-là.»
Rojas a dit que Penelope lui rappelait son père. «Son visage, ses cheveux - je me souviens de plusieurs matins où Jose arrivait avec des cheveux mêlés comme ça», a-t-il raconté.
Le gérant Don Mattingly a aussi admis avoir été touché par la visite. «C'était une belle surprise, a-t-il dit. C'était bien de voir la petite fille et la mère de Jose et la famille. Ça fait ressortir des souvenirs.»
Avant de se rendre au stade, la famille de Fernandez a souligné son anniversaire en se rendant à la jetée où son bateau a échoué, tuant aussi deux autres passagers.
«Mon beau garçon, peu importe où tu es aujourd'hui, nous allons toujours nous souvenir de toi et tu nous manques beaucoup, a écrit en espagnol sa mère, Maritza, sur sa page Facebook. Rien n'est plus difficile que de vivre sans toi mon amour.»