En plus du trophée de la Coop fédérée remis au joueur par excellence, Joshua Roy a aussi obtenu les trophées Mario Lemieux (meilleur espoir U-16) et Sylvain Turgeon (meilleur compteur).

Joshua Roy nommé joueur par excellence de la Ligue midget AAA

Joshua Roy a été nommé au titre de joueur par excellence et de meilleur espoir U-16 de la saison 2018-2019 de la Ligue de hockey de développement midget AAA du Québec, dimanche à Laval, à l’occasion du Gala des Champions.

Le joueur des Chevaliers de Lévis a donc réussi un tour du chapeau à l’occasion de cette fête visant à récompenser les plus méritants. En plus du trophée de la Coop fédérée remis au joueur par excellence, il a aussi obtenu les trophées Mario Lemieux (meilleur espoir U-16) et Sylvain Turgeon (meilleur compteur).

À l’instar de son équipe, qui n’a subi qu’une défaite en saison régulière, le jeune attaquant de la Beauce a connu une campagne du tonnerre avec une récolte de 88 points en 42 matchs.

Il n’a pas été le seul membre des Chevaliers à recevoir des mentions d’honneur puisque ceux-ci ont aussi reçu les prix d’organisation et d’équipe marketing de l’année. Mathieu Turcotte a remporté celui d’entraîneur-chef par excellence tandis qu’Olivier Boutin se voyait reconnu pour celui de la performance hockey/études. Roy, Boutin et Turcotte ont aussi trouvé refuge au sein de la première équipe d’étoiles.

Administrateur de l’année

La Ligue midget AAA a par ailleurs remis le prix d’administrateur de l’année à Serge Duchesne, qui tire sa révérence comme président du Blizzard du Séminaire Saint-François après 10 ans d’implication.

«On ne le fait pas pour être reconnu, mais pour les jeunes. Au dernier match de la saison, j’avais un pincement au cœur en m’en allant à l’aréna, j’avais les larmes aux yeux. Je suis impliqué bénévolement et financièrement comme commanditaire de l’équipe, mais c’était du love money, je le faisais par amour», racontait celui qui avait répondu à l’appel de Louis Painchaud, à l’époque.

Sous son règne, le Blizzard a atteint la finale à trois reprises. «Ma plus belle saison, c’est celle 2016-2017 lorsqu’on est allé à la Coupe Telus avec Martin Laperrière et Jakob Pelletier», dit celui qui jouera désormais un rôle de consultant. Il aura maintenant plus de temps à consacrer à son autre équipe, la famille. Il est père de sept enfants et compte 10 petits-enfants qui sauront bien remplir ses cases libres.

Serge Duchesne avait aussi une pensée pour Renald Lepire, le préposé à l’équipement du Blizzard qui est décédé, ces derniers jours. Lepire avait occupé ce poste avec les Remparts à l’époque où Éric Lavigne était l’entraîneur-chef.

«Il avait annoncé, en janvier, qu’il s’agissait aussi de sa dernière saison. C’est triste», disait Duchesne. «Repose en paix, mon mentor», écrivait pour sa part Stéphane Savard, actuel responsable de l’équipement des Remparts.