Manziel avait participé le mois dernier à des séances d’entraînement pour les joueurs sans équipe, mais aucune équipe de la NFL n’avait souhaité donner suite.

Johnny Manziel signe avec avec les Tiger-Cats pour deux ans

LOS ANGELES - L’ancien quart-arrière des Browns de Cleveland, Johnny Manziel, va tenter de relancer sa carrière au Canada après son échec retentissant dans la Ligue nationale de football (NFL), a-t-il annoncé samedi.

«J’ai pris la décision ce samedi de signer un contrat avec la LCF [Ligue canadienne de football] et de reprendre ma carrière après une longue pause», a-t-il écrit sur son compte Twitter.

«Je crois que c’est pour moi la meilleure solution pour aller de l’avant, je suis impatient de voir ce que l’avenir me réserve», a-t-il ajouté.

Manziel, 25 ans, s’est engagé pour deux saisons avec l’es Tiger-Cats de Hamilton, alors qu’il n’est plus apparu dans un match officiel de football depuis 2015.

«Nous sommes heureux d’avoir ajouté Johnny Manziel à notre effectif», s’est félicité l’entraîneur d’Hamilton, June Jones.

«Nous avons un bon groupe de quarts-arrière, bonifié par l’arrivée de Johnny, notre objectif est de remporter le titre», a-t-il ajouté.

À sa sortie de l’université Texas A&M, Manziel était présenté comme l’un des futurs grands quarts-arrières de NFL.

Il avait reçu en 2012 le prestigieux Heisman Trophy, récompensant le meilleur joueur universitaire, avant d’être choisi en 22e position au repêchage de 2014 par Cleveland.

Mais Manziel s’est rapidement signalé par ses soirées arrosées, ses excès en tout genre et son manque de sérieux à l’entraînement, alors que ses prestations sur les terrains l’ont rapidement relégué sur le banc des remplaçants à Cleveland.

Il a disputé en deux saisons (2014 et 2015) 15 matches en NFL avec sept passes de touchdown et sept interceptions.

Cleveland avait résilié son contrat en mars 2016 après qu’il a été accusé de violences conjugales.

Il avait écopé en juin 2016 d’une suspension de quatre matchs pour usage de stupéfiants. Il a depuis révélé qu’il souffrait d’épisodes dépressifs, mais a assuré qu’il avait arrêté de boire et de consommer de la drogue après avoir fait le ménage dans son entourage.

Manziel avait participé le mois dernier à des séances d’entraînement pour les joueurs sans équipe, mais aucune équipe de la NFL n’avait souhaité donner suite.

«Il va falloir apprendre vite, cela va être intéressant, ce n’est pas la NFL, mais des joueurs sont allés dans la LCF avant de revenir en NFL», a-t-il expliqué dans un entretien au site internet Barstool Sports.