Mardi, lors d’une entrevue pour Yahoo Sports, Joey Votto avait déclaré n’avoir aucun intérêt pour le Canada, le baseball canadien et sa ville natale, Toronto.

Joey Votto regrette ses propos contre le baseball canadien

Le frappeur de puissance des Reds de Cincinnati Joey Votto s’est excusé mercredi pour avoir affirmé qu’il n’avait pas d’intérêt pour le Canada, le baseball canadien et sa ville natale de Toronto, soutenant que ses commentaires sont «ridiculement égoïstes et à courte vue».

Votto s’était distancé de son pays d’origine, mardi, quand il avait été questionné sur le récent match sans point ni coup sûr réussi par son compatriote James Paxton (Mariners de Seattle) pendant une entrevue pour une baladodiffusion de Yahoo Sports. Il a ensuite publié un communiqué dans lequel il dit «avoir honte» des propos qu’il a tenus, avant de présenter à nouveau ses excuses lors d’une téléconférence, mercredi.

«J’ai grimacé en entendant mes propos parce que j’ai honte de ce que j’ai dit», a affirmé le Torontois de 34 ans. «C’est véritablement le contraire de ce que je ressens envers le baseball canadien, Toronto et James Paxton.»

Les commentaires de Votto ont enflammé les réseaux sociaux mardi soir. Le voltigeur Dalton Pompey, de Mississauga (Ont.), qui évolue au niveau AAA après avoir porté les couleurs de Blue Jays, a publié une réponse sur son compte Twitter à un lien menant vers l’histoire sur Yahoo. «Sacrament Joey, dis-nous comment tu te sens vraiment», a-t-il écrit en ajoutant l’expression du hochement de tête.

Votto a répondu à des questions pendant environ 15 minutes lors d’une téléconférence avant le match opposant les Reds aux Giants de San Francisco, mercredi. «J’ai tout fait mal et c’est venu de mauvaises intentions. Je le regrette énormément.»

Défendu par Hamilton

Repêché par les Reds en 2002, Votto a fait ses débuts dans les majeures en 2007 et a passé l’ensemble de sa carrière avec Cincinnati. Il a représenté le Canada à la Classique mondiale de baseball en 2009 et en 2013. Le directeur des équipes nationales de Baseball Canada, Greg Hamilton, a qualifié Votto d’excellent coéquipier qui a toujours démontré «un appui exceptionnel» envers le programme.

«J’ai toujours jugé les personnes par leurs actions et non par leurs mots», a dit Hamilton, rejoint à Ottawa. «Ses actions démontrent qu’il a le programme à cœur et qu’il le respecte.»

«À James Paxton, aux Blue Jays, aux partisans de Toronto, aux femmes et aux hommes à travers le Canada qui travaillent très fort pour promouvoir et appuyer le baseball canadien, je m’excuse pour ces commentaires égoïstes et je demande humblement votre pardon», a insisté Votto, qui a été invité à cinq reprises au Match des étoiles, en plus d’être nommé joueur par excellence de la Ligue nationale en 2010.