Antonin Décarie, Jean Pascal et Kevin Bizier ont assisté hier à un gala de boxe amateur au Centre Horizon dans Limoilou.

Jean Pascal prévient Adonis Stevenson

Jean Pascal voit d'un bon oeil un éventuel combat entre Adonis Stevenson et Bernard Hopkins. L'ancien roi mi-lourd de la WBC prévient toutefois l'actuel monarque : «Bernard est un vieux rusé. Il a souvent des tactiques déloyales.»
Jean Pascal a porté la ceinture pendant deux ans, de 2009 à 2011, jusqu'à la perdre aux mains de Hopkins. Qui l'a lui-même ensuite cédée à Chad Dawson, que Stevenson a couché en 76 secondes, en juin dernier. La roue de la boxe professionnelle tourne!
Voilà qu'à 49 ans, le vénérable Hopkins (55-6-2, 32 K.-O.) vient de vaincre Beibut Shumenov pour des titres de la WBA, de l'IBF et de l'IBA et qu'il reluque maintenant la prestigieuse propriété de Stevenson (23-1, 20 K.-O.). Ce dernier affrontera d'abord Andrzej Fonfara (25-2, 15 K.-O.), le 24 mai, à Montréal.
Un duel Stevenson-Hopkins, «ça va être bon, en plus pour presque toutes les ceintures en même temps», a affirmé Pascal au Soleil, hier soir. «Mais ce ne sera pas facile pour Stevenson, parce que Bernard est un vieux rusé. Il a souvent des tactiques déloyales.
«Dans mon combat revanche, il m'a mis un pouce dans l'oeil et pendant quatre rounds, je voyais Bernard et je voyais Hopkins. Je voyais double pendant quatre rounds, alors ça peut faire une grosse différence!» Pascal et Hopkins se sont affrontés deux fois sur 12 rounds complets, une nulle et une défaite du Québécois par décision unanime des juges.
Après avoir réclamé un face-à-face avec son compatriote Stevenson, Pascal (29-2-1, 17 K.-O.) poursuit son chemin et envisage de remonter dans le ring en septembre. «Je vais me préparer durant l'été pour revenir en force à l'automne», indique le pugiliste de 31 ans.
En attendant, il assistait à un gala local au club de boxe La Capitale, hier soir, dans Limoilou. Son VUS Mercedes se dégageait de la rangée de voitures et de motos stationnées devant le Centre Horizon, sur la 4e Rue. Quatorze combats amateurs étaient à l'affiche.
«Moi aussi, je suis parti dans les sous-sols d'église et je me suis hissé au top à l'aide de trois clés : travail, discipline, persévérance et tu enrobes tout ça avec de la confiance», explique-t-il.
Diaz fils sous contrat
Pascal ne chôme pas pour autant. Il vient de lancer Jean Pascal Promotion et dit être à quelques jours de mettre son deuxième boxeur sous contrat, après lui-même. Tout laisse croire que le poids léger américain de 22 ans Joel Diaz fils sera le boxeur en question, comme le révélait le Journal de Montréal, jeudi.
S'il refuse de le nommer, Pascal confirme que son premier combat comme promoteur sera diffusé sur les ondes télé de Showtime. Comme le duel entre Diaz (15-0, 12 K.-O.) et l'Ontarien Tyler Asselstine (14-1, 7 K.-O.), le 16 mai, au Connecticut, carte où l'on retrouvera Sébastien Bouchard (8-0, 2 K.-O.), de Québec, contre Frank Galarza (13-0-2, 9 K.-O.).
Le Lavallois Antonin Décarie devrait également se joindre à l'écurie Pascal, lui qui en est déjà le directeur des opérations. «Pour l'instant, mon lien est exclusivement administratif, mais disons que j'ai une bonne relation avec le propriétaire et que les chances que ça se produise sont très bonnes», a souri Décarie, aussi à Québec hier.
Décarie (30-2, 9 K.-O.) est managé par Eye of the Tiger, mais est joueur autonome côté promotion. Il se battra le 14 juin, au Centre Pierre-Charbonneau de Montréal, contre l'Albertain Steve Claggett (19-2-1, 13 K.-O.).
Bizier contre Herrera
Kevin Bizier (21-1, 14 K.-O.) affrontera Carlos Leonardo Herrera (24-6, 10 K.-O.), le 24 mai, au Centre Bell de Montréal, en sous-carte de Stevenson-Fonfara. Le boxeur de Saint-Émile tentera de se remettre de sa première défaite dans les rangs professionnels, subie le 30 novembre, au Colisée de Québec, contre le Montréalais d'origine roumaine Ionut «Jo Jo» Dan. «Moi, j'aurais repris Jo Jo Dan tout de suite, mais ça va me faire un bon combat pour me remettre dedans», reconnaît Bizier.
Herrera est un Argentin de 33 ans qui a perdu ses deux derniers duels par mise hors de combat. L'autre fois où il ne s'est pas relevé, c'était en 2009, au premier round, contre un certain Saul Alvarez. En septembre dernier, Alvarez a perdu contre Floyd Mayweather par décision partagée. Herrera s'est surtout produit en Argentine, aussi au Mexique, en France et en Russie, mais jamais au Canada. Bizier, 29 ans, demeure classé huitième aspirant au titre mondial IBF des 147 livres. Le choc contre Herrera se livrera à un maximum de 152 livres.