Audrey Vaillancourt: plus de liberté pour ses projets et ses passions

Sports, etc

Audrey Vaillancourt: plus de liberté pour ses projets et ses passions

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Bachelière en traduction, Audrey Vaillancourt a bien peu travaillé dans le domaine de ses études jusqu’ici. Après avoir fait deux longs voyages qui l’ont amenée au Guatemala et en Asie centrale, l’ex-biathlotienne est tombée sous les charmes du métier de reboiseur après y avoir été initiée par son chum. Planter des arbres est maintenant pour elle une passion qu’elle cumule avec un travail d’entraîneure au club de biathlon Courcelette.
Sébastien Michaud: un adversaire coriace en dehors du tatami

Sports, etc.

Sébastien Michaud: un adversaire coriace en dehors du tatami

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Fier d’une feuille de route qui l’a amené aux Jeux olympiques de Pékin et de Londres, à des Championnats du monde de même qu’à de nombreuses compétitions internationales en taekwondo, Sébastien Michaud a constamment dû faire face aux meilleurs athlètes de la planète. Pourtant, ce n’est pas sur le tatami qu’il a croisé le fer avec son plus coriace rival.
Gord Donnelly: une réflexion salutaire

Sports, etc

Gord Donnelly: une réflexion salutaire

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Gord Donnelly a évolué pendant 18 saisons chez les professionnels dont 13 dans la Ligue nationale. Il s’en est cependant fallu de peu pour qu’il abandonne le hockey et qu’il réoriente sa carrière. C’était au milieu des années 80. Évoluant dans les mineures, il pensait que le temps était venu d’accrocher ses patins.
François Drolet: un passage court mais mémorable avec l’équipe nationale de patinage de vitesse

Sports, etc

François Drolet: un passage court mais mémorable avec l’équipe nationale de patinage de vitesse

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Bien que court, le passage de François Drolet avec l’équipe canadienne de patinage de vitesse courte piste fut néanmoins mémorable. Marqué par la conquête d’une médaille d’or et deux d’argent lors des championnats du monde de 1996 et 1997, il se conclut avec une victoire lors de la grande finale du relais 5000 m aux Jeux olympiques de Nagano.
François Bourque: calculer les risques

Sports, etc

François Bourque: calculer les risques

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Même si ce dont il s’ennuie le plus de sa carrière de skieur c’est la poussée d’adrénaline que lui procuraient ses descentes sur des pistes glacées à des vitesses vertigineuses, François Bourque préfère aujourd’hui demeurer loin des activités qui pourraient lui procurer la même sensation. Pour lui, il y a des risques qui ne valent plus la peine d’être pris. Et renouer avec cette adrénaline pourrait le pousser à prendre des risques toujours plus grands.
Dasha Gaïazova (Atkins): un talent spécial

Sports, etc

Dasha Gaïazova (Atkins): un talent spécial

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
D’origine russe et Québécoise d’adoption, Dasha Gaïazova, qui a notamment porté les couleurs du Canada aux Jeux olympiques à deux occasions, a fait de la compétition pendant une quinzaine d’années. Lorsqu’on lui demande quel est le plus bel héritage que lui a laissé sa carrière de fondeuse, elle lance sans hésiter que c’est la possibilité de pouvoir aujourd’hui aider les gens, de les inspirer et de peut-être même de changer leur vie.
Brent Aubin: l’objectif de jouer jusqu’à 40 ans

Sports, etc

Brent Aubin: l’objectif de jouer jusqu’à 40 ans

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
La décision n’était pas facile à prendre mais aujourd’hui, Brent Aubin sait qu’il a fait le bon choix. Sans contrat après avoir passé trois saisons dans l’organisation des Maple Leafs, il choisit d’aller jouer pour Pierre Pagé en Autriche plutôt que d’accepter une offre d’une équipe de la LNH. Aujourd’hui âgé de 34 ans, il fait toujours carrière chez les pros. Et ce n’est pas demain la veille qu’il compte prendre sa retraite.
Melissa Barclay: des sentiments partagés

Sports, etc

Melissa Barclay: des sentiments partagés

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Faisant partie de la première génération de planchistes de la région de Québec à figurer parmi l’élite nationale puis à compétitionner sur la scène internationale, Melissa Barclay avoue qu’elle a des sentiments partagés lorsqu’elle fait le bilan de sa carrière. Très fière de ce qu’elle a accompli comme athlète, elle se dit aussi un peu amère de ne pas avoir pu réaliser son rêve le plus cher.
Joakim Albert prêt pour un nouveau départ

Sports, etc

Joakim Albert prêt pour un nouveau départ

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Le jour où il a annoncé qu’il quittait l’équipe nationale pour se concentrer sur ses études, c’était en avril 2015, Joakim Albert avait été clair. Il ne mettait pas un X sur sa carrière en cyclisme. Il prenait tout simplement une pause. Presque six ans plus tard, à l’aube de devenir avocat, il est prêt à remonter sur son vélo et à compétitionner.
Étienne Légaré: un destin changé par un match

Sports, etc

Étienne Légaré: un destin changé par un match

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Contrairement à bien des jeunes, Étienne Légaré n’a pas rêvé de jouer chez les pros la première fois qu’il a mis des épaulettes et un casque de football. Et quand il s’est joint au Rouge et Or, il n’avait aucune ambition d’évoluer dans la LCF. Mais en un seul match, son destin a changé, une rencontre au cours de laquelle il réussit trois sacs du quart et où il a été complice d’un autre aux dépens de Liam Mahoney, des Stingers, un athlète reconnu pour sa mobilité.
Shawn Collymore: un déclic salutaire

Sports, etc

Shawn Collymore: un déclic salutaire

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Shawn Collymore a passé quelques années à se chercher au lendemain de se retraite. Obligé de composer avec les séquelles de ses nombreuses commotions cérébrales et malheureux de faire du 9 à 5 à occuper des emplois peu valorisants, il s’est demandé comment il pourrait améliorer la situation. Puis est venu le déclic. Il a réalisé qu’il avait les outils pour redevenir la personne qu’il avait été. Et sa vie a complètement changé.
Serge Hénault: «L’escrime, c’est ma vie»

Sports, etc

Serge Hénault: «L’escrime, c’est ma vie»

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Il y aura bientôt 49 ans que l’escrime fait partie de la vie de Serge Hénault. Et s’il n’en tient qu’à l’ex-athlète devenu entraîneur, elle le demeurera pendant encore plusieurs années. «Quand je suis devenu maître d’armes en 1982, j’avais dit aux gens que j’allais coacher jusqu’à l’âge de 82 ans», explique Hénault. «Je vais avoir 67 ans en novembre. Et j’aime toujours autant l’escrime. C’est ma vie. Alors théoriquement, je devrais me rendre jusque là.»
Gabrielle Lavoie: une carrière impressionnante mais incomplète

Sports, etc

Gabrielle Lavoie: une carrière impressionnante mais incomplète

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Gabrielle Lavoie n’avait que 14 ans quand elle prit part à ses premiers championnats du monde d’escrime (cadets). Et pendant une douzaine d’années, elle a défendu les couleurs du Canada sur la scène internationale. Elle égala notamment un record canadien en compétition en obtenant un top 16 et elle remporta une médaille de bronze en équipe. Mais même si elle reconnaît que sa carrière fut impressionnante, l’ex-épéiste la qualifie aussi d’incomplète.
Anne-Marie Vézina: le besoin d’aider

Sports, etc

Anne-Marie Vézina: le besoin d’aider

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Anne-Marie Vézina ne le cache pas. Les lendemains de sa carrière de nageuse synchronisée ont constitué une période difficile de sa vie. Crise identitaire, remises en question et perte de ses repères et de son estime de soi ont fait partie de son quotidien. Mais contre toute attente, cette période lui a aussi permis de découvrir ses aspirations les plus profondes et elle lui ont tracé la voie vers ses nouveaux défis professionnels.
François-Olivier Roberge: une carrière au-delà de ses attentes

Sports, etc

François-Olivier Roberge: une carrière au-delà de ses attentes

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Le jour où il a commencé à rêver aux Jeux olympiques, François-Olivier Roberge souhaitait prendre part à la grande messe du sport amateur une fois dans sa vie. Et jamais l’idée d’y aller deux fois ne lui a effleuré l’esprit. L’ex-patineur de vitesse a donc vu sa seconde qualification comme un important accomplissement, probablement le plus important de sa carrière sportive.
Reggie Laplante: un homme discret sur son passé

Sports, etc

Reggie Laplante: un homme discret sur son passé

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Reggie Laplante a tant de choses à raconter sur sa carrière de baseballeur. Mais il demeure un homme discret lorsqu’il est question de son passé. Le choix de sixième ronde des Yankees de New York au repêchage de 1999 explique que lorsqu’il rencontre une personne qui ne le connaît pas, jamais il abordera sa carrière glorieuse sur les losanges.
Jérôme Marois: des déceptions mais pas de regrets

Sports, etc

Jérôme Marois: des déceptions mais pas de regrets

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Même s’il n’a jamais eu la chance de réaliser son rêve de jouer dans la Ligue nationale après avoir été repêché par le Canadien de Montréal en 1999, une grande déception pour lui, Jérôme Marois trace un bilan plus que positif de sa carrière qui s’est terminée en 2012 alors qu’il avait 31 ans.
Jean-Christophe Masson pourra participer aux séries avec les Diamants

Baseball

Jean-Christophe Masson pourra participer aux séries avec les Diamants

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Il y aura encore un geai bleu dans l’uniforme des Diamants de Québec! L’espoir des Blue Jays de Toronto Jean-Christophe Masson pourra continuer de s’aligner avec son équipe de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ) pour les séries de fin de saison qui s’enclenchent jeudi soir. Le président du circuit, Rodger Brulotte, a utilisé mercredi son pouvoir discrétionnaire pour autoriser l’ajout du voltigeur qui vient de fêter ses 18 ans.
Elisabeth Albert: une question d’équilibre

Sports, etc

Elisabeth Albert: une question d’équilibre

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Elisabeth Albert aurait pu choisir de faire carrière en patinage de vitesse sur courte piste ou en cyclisme sur toute. Mais comme elle aimait autant être sur un vélo que sur une patinoire, elle a décidé de mener les deux carrières de front. Tout ça parallèlement à ses études qui l’ont menée jusqu’à l’université où elle s’est inscrite en médecine. Car il faut se le dire, le premier objectif de la jeune athlète a toujours été de concilier le sport et les études.
Duane John: l’emploi de ses rêves

Sports, etc

Duane John: l’emploi de ses rêves

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Ayant ressenti un intérêt pour la gestion de ressources humaines après avoir abandonné ses études en intervention sportive à l’Université Laval, un intérêt l’ayant poussé à s’inscrire au baccalauréat en relations industrielles, Duane John profite aujourd’hui de tout le bagage qu’il a acquis dans ses études universitaires mais aussi au football. Responsable des sports au Collège Montmorency, il se retrouve professionnellement parlant là où il souhaitait être.
Marie-Pier Bilodeau: la grande gardienne de but de 5’4

Sports, etc

Marie-Pier Bilodeau: la grande gardienne de but de 5’4

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Marie-Pier Bilodeau a confondu les sceptiques. Plusieurs étaient d’avis qu’à cause de sa taille, elle ne pourrait jamais faire du soccer de haut niveau en tant que gardienne de but. Tout au long de sa carrière, la Québécoise n’a pas seulement joué avec les meilleures. Elle a aussi fait partie des meilleures prouvant ainsi que ce n’est pas parce que l’on mesure 5’4 que l’on ne peut pas être une grande joueuse.
Kathy Tremblay: un sport fait pour sa personnalité

Sports, etc

Kathy Tremblay: un sport fait pour sa personnalité

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
L’anecdote est savoureuse. Lorsque son père lui a proposé de se joindre à un club de triathlon, Kathy Tremblay a d’abord refusé. Mais quand il a mentionné que cette discipline lui permettrait d’avoir des muscles, elle a immédiatement changé son fusil d’épaule.
Josh Colafemina: l’expérience professionnelle d’une vie

Sports, etc

Josh Colafemina: l’expérience professionnelle d’une vie

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
«Jouer pour les Capitales est la meilleure chose qui me soit arrivée. Aujourd’hui encore, je peux difficilement trouver les mots pour expliquer comment c’était de se retrouver dans l’environnement de cette équipe. J’aurais souhaité pouvoir demeurer beaucoup plus longtemps à Québec. Et si je pouvais de nouveau jouer au baseball, c’est avec les Capitales que j’aimerais le faire.»
George Visser: un grand sentiment d’accomplissement

Sports, etc

George Visser: un grand sentiment d’accomplissement

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
George Visser l’a lui-même écrit sur son blogue. Il ne considère pas avoir été un athlète exceptionnellement talentueux. Il ajoute qu’il a peut-être réussi à se rendre à un niveau intéressant, mais qu’encore aujourd’hui il n’en revient pas à quel point il a dû s’entraîner fort pour y arriver.
Pierre Guénette: devenir l’exception

Sports, etc

Pierre Guénette: devenir l’exception

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
«Mon père m’a toujours dit : «si tu veux être un champion du monde, tu dois faire plus que tout le monde. Sois une exception». Ce conseil, je l’ai toujours gardé en tête. J’ai toujours travaillé très fort, car je croyais fermement que je serais cette exception.»
Marie-Pier Huet: à la croisée des chemins

Sports etc.

Marie-Pier Huet: à la croisée des chemins

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Marie-Pier Huet l’avoue elle-même, elle est à la croisée des chemins. De retour au Québec au début de la crise du coronavirus, elle s’interroge. Toujours aussi passionnée de tennis, elle se demande si elle ne devrait pas réorienter sa carrière. Et même si elle est heureuse aux États-Unis où elle vit depuis une quinzaine d’années, l’idée de se rapprocher de sa famille l’a titille.
Linda Marquis: la personne avant toute chose

Sports etc

Linda Marquis: la personne avant toute chose

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Il y maintenant cinq ans que Linda Marquis a abandonné ses fonctions d’entraîneure-chef de l’équipe de basket féminin du Rouge et Or pour se concentrer sur son poste de coordonnatrice aux opérations des activités d’excellence de l’Université Laval. Et si au premier coup d’œil, les deux emplois sont fort différents, ils ont beaucoup de points communs pour l’ex-coach.
Les Remparts sélectionnent Gaudet et Gweon

Remparts

Les Remparts sélectionnent Gaudet et Gweon

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Les Remparts ont fait de l’ailier Kassim Gaudet des Estacades de Trois-Rivières et du centre Andrew Gweon du des Caps Office Interior de Fredericton leurs choix de quatrième ronde en les sélectionnant samedi respectivement avec les 63e et 73e choix au repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).
Michel Simard: le baseball dans la peau

Baseball

Michel Simard: le baseball dans la peau

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Dix ans après avoir pris sa retraite du baseball affilié, Michel Simard continue de fustiger les frappeurs adverses avec ses balles de feu. Et les baseballeurs de la Ligue senior devront s’y faire. Ce n’est pas demain la veille que le lanceur droitier des Blue Sox de Thetford Mines compte accrocher son gant.