Joakim Albert prêt pour un nouveau départ

Sports, etc

Joakim Albert prêt pour un nouveau départ

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Le jour où il a annoncé qu’il quittait l’équipe nationale pour se concentrer sur ses études, c’était en avril 2015, Joakim Albert avait été clair. Il ne mettait pas un X sur sa carrière en cyclisme. Il prenait tout simplement une pause. Presque six ans plus tard, à l’aube de devenir avocat, il est prêt à remonter sur son vélo et à compétitionner.
Étienne Légaré: un destin changé par un match

Sports, etc

Étienne Légaré: un destin changé par un match

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Contrairement à bien des jeunes, Étienne Légaré n’a pas rêvé de jouer chez les pros la première fois qu’il a mis des épaulettes et un casque de football. Et quand il s’est joint au Rouge et Or, il n’avait aucune ambition d’évoluer dans la LCF. Mais en un seul match, son destin a changé, une rencontre au cours de laquelle il réussit trois sacs du quart et où il a été complice d’un autre aux dépens de Liam Mahoney, des Stingers, un athlète reconnu pour sa mobilité.
Shawn Collymore: un déclic salutaire

Sports, etc

Shawn Collymore: un déclic salutaire

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Shawn Collymore a passé quelques années à se chercher au lendemain de se retraite. Obligé de composer avec les séquelles de ses nombreuses commotions cérébrales et malheureux de faire du 9 à 5 à occuper des emplois peu valorisants, il s’est demandé comment il pourrait améliorer la situation. Puis est venu le déclic. Il a réalisé qu’il avait les outils pour redevenir la personne qu’il avait été. Et sa vie a complètement changé.
Serge Hénault: «L’escrime, c’est ma vie»

Sports, etc

Serge Hénault: «L’escrime, c’est ma vie»

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Il y aura bientôt 49 ans que l’escrime fait partie de la vie de Serge Hénault. Et s’il n’en tient qu’à l’ex-athlète devenu entraîneur, elle le demeurera pendant encore plusieurs années. «Quand je suis devenu maître d’armes en 1982, j’avais dit aux gens que j’allais coacher jusqu’à l’âge de 82 ans», explique Hénault. «Je vais avoir 67 ans en novembre. Et j’aime toujours autant l’escrime. C’est ma vie. Alors théoriquement, je devrais me rendre jusque là.»
Gabrielle Lavoie: une carrière impressionnante mais incomplète

Sports, etc

Gabrielle Lavoie: une carrière impressionnante mais incomplète

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Gabrielle Lavoie n’avait que 14 ans quand elle prit part à ses premiers championnats du monde d’escrime (cadets). Et pendant une douzaine d’années, elle a défendu les couleurs du Canada sur la scène internationale. Elle égala notamment un record canadien en compétition en obtenant un top 16 et elle remporta une médaille de bronze en équipe. Mais même si elle reconnaît que sa carrière fut impressionnante, l’ex-épéiste la qualifie aussi d’incomplète.
Anne-Marie Vézina: le besoin d’aider

Sports, etc

Anne-Marie Vézina: le besoin d’aider

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Anne-Marie Vézina ne le cache pas. Les lendemains de sa carrière de nageuse synchronisée ont constitué une période difficile de sa vie. Crise identitaire, remises en question et perte de ses repères et de son estime de soi ont fait partie de son quotidien. Mais contre toute attente, cette période lui a aussi permis de découvrir ses aspirations les plus profondes et elle lui ont tracé la voie vers ses nouveaux défis professionnels.
François-Olivier Roberge: une carrière au-delà de ses attentes

Sports, etc

François-Olivier Roberge: une carrière au-delà de ses attentes

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Le jour où il a commencé à rêver aux Jeux olympiques, François-Olivier Roberge souhaitait prendre part à la grande messe du sport amateur une fois dans sa vie. Et jamais l’idée d’y aller deux fois ne lui a effleuré l’esprit. L’ex-patineur de vitesse a donc vu sa seconde qualification comme un important accomplissement, probablement le plus important de sa carrière sportive.
Reggie Laplante: un homme discret sur son passé

Sports, etc

Reggie Laplante: un homme discret sur son passé

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Reggie Laplante a tant de choses à raconter sur sa carrière de baseballeur. Mais il demeure un homme discret lorsqu’il est question de son passé. Le choix de sixième ronde des Yankees de New York au repêchage de 1999 explique que lorsqu’il rencontre une personne qui ne le connaît pas, jamais il abordera sa carrière glorieuse sur les losanges.
Jérôme Marois: des déceptions mais pas de regrets

Sports, etc

Jérôme Marois: des déceptions mais pas de regrets

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Même s’il n’a jamais eu la chance de réaliser son rêve de jouer dans la Ligue nationale après avoir été repêché par le Canadien de Montréal en 1999, une grande déception pour lui, Jérôme Marois trace un bilan plus que positif de sa carrière qui s’est terminée en 2012 alors qu’il avait 31 ans.
Jean-Christophe Masson pourra participer aux séries avec les Diamants

Baseball

Jean-Christophe Masson pourra participer aux séries avec les Diamants

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Il y aura encore un geai bleu dans l’uniforme des Diamants de Québec! L’espoir des Blue Jays de Toronto Jean-Christophe Masson pourra continuer de s’aligner avec son équipe de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ) pour les séries de fin de saison qui s’enclenchent jeudi soir. Le président du circuit, Rodger Brulotte, a utilisé mercredi son pouvoir discrétionnaire pour autoriser l’ajout du voltigeur qui vient de fêter ses 18 ans.
Elisabeth Albert: une question d’équilibre

Sports, etc

Elisabeth Albert: une question d’équilibre

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Elisabeth Albert aurait pu choisir de faire carrière en patinage de vitesse sur courte piste ou en cyclisme sur toute. Mais comme elle aimait autant être sur un vélo que sur une patinoire, elle a décidé de mener les deux carrières de front. Tout ça parallèlement à ses études qui l’ont menée jusqu’à l’université où elle s’est inscrite en médecine. Car il faut se le dire, le premier objectif de la jeune athlète a toujours été de concilier le sport et les études.
Duane John: l’emploi de ses rêves

Sports, etc

Duane John: l’emploi de ses rêves

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Ayant ressenti un intérêt pour la gestion de ressources humaines après avoir abandonné ses études en intervention sportive à l’Université Laval, un intérêt l’ayant poussé à s’inscrire au baccalauréat en relations industrielles, Duane John profite aujourd’hui de tout le bagage qu’il a acquis dans ses études universitaires mais aussi au football. Responsable des sports au Collège Montmorency, il se retrouve professionnellement parlant là où il souhaitait être.
Marie-Pier Bilodeau: la grande gardienne de but de 5’4

Sports, etc

Marie-Pier Bilodeau: la grande gardienne de but de 5’4

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Marie-Pier Bilodeau a confondu les sceptiques. Plusieurs étaient d’avis qu’à cause de sa taille, elle ne pourrait jamais faire du soccer de haut niveau en tant que gardienne de but. Tout au long de sa carrière, la Québécoise n’a pas seulement joué avec les meilleures. Elle a aussi fait partie des meilleures prouvant ainsi que ce n’est pas parce que l’on mesure 5’4 que l’on ne peut pas être une grande joueuse.
Kathy Tremblay: un sport fait pour sa personnalité

Sports, etc

Kathy Tremblay: un sport fait pour sa personnalité

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
L’anecdote est savoureuse. Lorsque son père lui a proposé de se joindre à un club de triathlon, Kathy Tremblay a d’abord refusé. Mais quand il a mentionné que cette discipline lui permettrait d’avoir des muscles, elle a immédiatement changé son fusil d’épaule.
Josh Colafemina: l’expérience professionnelle d’une vie

Sports, etc

Josh Colafemina: l’expérience professionnelle d’une vie

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
«Jouer pour les Capitales est la meilleure chose qui me soit arrivée. Aujourd’hui encore, je peux difficilement trouver les mots pour expliquer comment c’était de se retrouver dans l’environnement de cette équipe. J’aurais souhaité pouvoir demeurer beaucoup plus longtemps à Québec. Et si je pouvais de nouveau jouer au baseball, c’est avec les Capitales que j’aimerais le faire.»
George Visser: un grand sentiment d’accomplissement

Sports, etc

George Visser: un grand sentiment d’accomplissement

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
George Visser l’a lui-même écrit sur son blogue. Il ne considère pas avoir été un athlète exceptionnellement talentueux. Il ajoute qu’il a peut-être réussi à se rendre à un niveau intéressant, mais qu’encore aujourd’hui il n’en revient pas à quel point il a dû s’entraîner fort pour y arriver.
Pierre Guénette: devenir l’exception

Sports, etc

Pierre Guénette: devenir l’exception

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
«Mon père m’a toujours dit : «si tu veux être un champion du monde, tu dois faire plus que tout le monde. Sois une exception». Ce conseil, je l’ai toujours gardé en tête. J’ai toujours travaillé très fort, car je croyais fermement que je serais cette exception.»
Marie-Pier Huet: à la croisée des chemins

Sports etc.

Marie-Pier Huet: à la croisée des chemins

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Marie-Pier Huet l’avoue elle-même, elle est à la croisée des chemins. De retour au Québec au début de la crise du coronavirus, elle s’interroge. Toujours aussi passionnée de tennis, elle se demande si elle ne devrait pas réorienter sa carrière. Et même si elle est heureuse aux États-Unis où elle vit depuis une quinzaine d’années, l’idée de se rapprocher de sa famille l’a titille.
Linda Marquis: la personne avant toute chose

Sports etc

Linda Marquis: la personne avant toute chose

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Il y maintenant cinq ans que Linda Marquis a abandonné ses fonctions d’entraîneure-chef de l’équipe de basket féminin du Rouge et Or pour se concentrer sur son poste de coordonnatrice aux opérations des activités d’excellence de l’Université Laval. Et si au premier coup d’œil, les deux emplois sont fort différents, ils ont beaucoup de points communs pour l’ex-coach.
Les Remparts sélectionnent Gaudet et Gweon

Remparts

Les Remparts sélectionnent Gaudet et Gweon

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Les Remparts ont fait de l’ailier Kassim Gaudet des Estacades de Trois-Rivières et du centre Andrew Gweon du des Caps Office Interior de Fredericton leurs choix de quatrième ronde en les sélectionnant samedi respectivement avec les 63e et 73e choix au repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).
Michel Simard: le baseball dans la peau

Baseball

Michel Simard: le baseball dans la peau

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Dix ans après avoir pris sa retraite du baseball affilié, Michel Simard continue de fustiger les frappeurs adverses avec ses balles de feu. Et les baseballeurs de la Ligue senior devront s’y faire. Ce n’est pas demain la veille que le lanceur droitier des Blue Sox de Thetford Mines compte accrocher son gant.
Francine Brousseau: un bel exemple pour les plus jeunes

Sports, etc

Francine Brousseau: un bel exemple pour les plus jeunes

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Le jour où elle a été forcée d’accrocher ses crampons à cause d’une blessure au genou. Francine Brousseau ne se doutait pas qu’elle retournerait sur un terrain de soccer après être devenue maman. Douze ans et quatre opérations plus tard, elle n’a pas seulement renoué avec la grande passion de sa jeunesse, elle a même commencé à rêver à un autre titre national.
Jonas Pierre à la maison à Québec

Sports, etc

Jonas Pierre à la maison à Québec

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Ayant grandi à Laval avant de déménager à Brooklyn, alors qu’il était adolescent, puis ayant fait ses études universitaires au Missouri avant de jouer au basketball professionnel en Europe, Jonas Pierre en a vu du pays depuis qu’il a vu le jour. Alors au lendemain de sa retraite, quand il a décidé de s’installer pour de bon, c’est à Québec qu’il a choisi de le faire.
Christopher Milo: une journée inoubliable

Sports, etc

Christopher Milo: une journée inoubliable

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Neuf ans ont passé, mais Christopher Milo n’a pas oublié le moindre détail du repêchage de la Ligue canadienne de football de 2011 lors duquel il avait été sélectionné en quatrième ronde par les Roughriders de la Saskatchewan. Une journée intense en émotions qu’il revit à chaque printemps et qu’il revivra de nouveau jeudi alors que les équipes du circuit Ambrosie feront le plein d’espoirs universitaires.
Tommy Belisle: se faire un nom

Sports, etc

Tommy Belisle: se faire un nom

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Tommy Bélisle avait toujours rêvé de suivre le même parcours sportif que son cousin Karl de Grandpré et de jouer pour le Rouge et Or. Mais le jour où il a fait son entrée dans le gymnase du PEPS et qu’il rejoint celui qui avait été son modèle et son inspiration, il s’est aperçu que ce qu’il croyait être une fin était en soi n’était finalement qu’un commencement.
Bill McNeil: rien ne peut remplacer le rugby

Sports, etc

Bill McNeil: rien ne peut remplacer le rugby

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Loin des feux de la rampe depuis qu’il a quitté son poste d’entraîneur-chef de l’équipe féminine de rugby du Rouge et Or en 2014, Bill McNeil n’a pas chômé pour autant. Il a multiplié ses implications et il est même revenu à ses anciennes amours quand il a accepté de diriger la formation masculine du Collège St Lawrence à l’automne 2019. Le rugby est toujours aussi présent dans sa vie.
Sébastien Laflamme: l’amour des défis

Sports, etc

Sébastien Laflamme: l’amour des défis

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Sébastien Laflamme a toujours été un homme de défis. Adepte de sports d’endurance, il a choisi de faire du triathlon, une carrière qu’il a amorcée à la fin de son bac en physiothérapie et qu’il a ensuite menée parallèlement à ses études en médecine. Aujourd’hui médecin en Australie, il continue de s’entraîner religieusement, et ce, même si en plus de son travail, il est copropriétaire de trois cliniques médicales.
La relance de la LNH n'est pas la priorité pour Shea Weber

Canadien

La relance de la LNH n'est pas la priorité pour Shea Weber

Frédéric Daigle
La Presse Canadienne
Shea Weber trouve qu’il est encore trop tôt pour parler d’une relance des activités de la Ligue nationale de hockey avec cette pandémie de COVID-19 qui fait toujours rage. Mais peu importe le scénario retenu, il espère que les clubs qui participeront aux séries éliminatoires profiteront de quelques matchs pour se donner du rythme.
Mathieu Biron: d’une passion à une autre

Sports, etc

Mathieu Biron: d’une passion à une autre

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Le jour où il a décidé d’accrocher ses patins, Mathieu Biron n’a pas cherché longtemps pour trouver un travail qui le comblerait à tous les niveaux. Attiré par le domaine de la sécurité publique, il a décidé de retourner aux études afin de devenir pompier, un métier qui le passionne et qu’il pratique maintenant depuis une dizaine d’année du côté de Lévis.