L’héritage de Christian Perron

Sports etc

L’héritage de Christian Perron

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Comme son grand-père paternel Anathlète Joseph, Christian Perron a toujours été un passionné de football. À preuve, il y a dédié une grande partie de sa vie; d’abord comme joueur puis par la suite comme entraîneur-chef. Mais là ne s’arrêtent pas les comparaisons. Comme son grand-père, l’ex-footballeur a de la sève qui lui coule dans le corps. Il a hérité de son aïeul son talent pour la menuiserie et l’ébénisterie.
Capitaine Joce Blais

Sports, etc

Capitaine Joce Blais

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Le jour où l’entraîneur-chef Martin Pouliot lui a confié un rôle capitaine chez les Alouettes de Charlesbourg, Joce Blais ne se doutait pas que cette nomination allait changer sa vie. Presque 30 ans plus tard, c’est pourtant le constat que fait l’ex-baseballeur qui avait été surnommé le bouledogue.
Pierrick Naud: des plans chambardés

Sports, etc

Pierrick Naud: des plans chambardés

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Dans un monde idéal, Pierrick Naud aurait tenté sa chance pour se qualifier sur l’équipe canadienne de cyclisme sur route qui aurait représenté le Canada aux Jeux de 2020. Courant pour la formation Rally, il comptait profiter de la fin de ses études universitaires en génie mécanique pour se concentrer à 100 % sur le vélo. Le sort a cependant voulu que ses plans soient chambardés quand il s’est retrouvé sans contrat professionnel pour la saison 2018.
Goefrey Tomlinson séduit deux fois plutôt qu’une

Sports, etc

Goefrey Tomlinson séduit deux fois plutôt qu’une

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Goefrey Tomlinson l’avoue sans détour. Il ne connaissait rien de l’organisation des Capitales ni de la Ville de Québec, à part qu’elle était située dans la partie francophone du Canada, le jour où il a signé un contrat avec l’équipe québécoise. Mais ça n’avait pas d’importance. Tout ce qu’il recherchait, c’était une opportunité de jouer au baseball. Et il ne se doutait jamais qu’il tomberait en amour avec sa nouvelle équipe, mais aussi avec la ville au point d’y faire sa vie une fois sa carrière de baseballeur terminée.
Francis-Antoine Huot hanté par un petit regret

Sports, etc

Francis-Antoine Huot hanté par un petit regret

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Faisant partie des plus beaux espoirs du tennis régional alors qu’il était chez les juniors, Francis-Antoine Huot connut ensuite une belle carrière en première division de la NCAA. Et à son retour au Québec, il se signala sur les circuits régional et provincial. Fier de ses accomplissements, le tennisman est cependant toujours hanté par un petit regret. Celui de ne pas avoir tenté sa chance chez les pros au lendemain de sa carrière universitaire.
Étienne Morneau: un retour sous le signe du plaisir

Sports, etc

Étienne Morneau: un retour sous le signe du plaisir

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Le kayakiste Étienne Morneau l’avoue sans détour. L’état d’esprit dans lequel il était à son retour au sein de l’équipe nationale après une retraite de trois ans lui a non seulement permis de profiter de chaque moment que lui apportait sa carrière, mais aussi d’avoir du plaisir.
Julie Labonté: une carrière sous le signe de l’humilité

Sports, etc

Julie Labonté: une carrière sous le signe de l’humilité

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Bien qu’elle soit très fière des exploits qu’elle a réalisés au cours de sa carrière en athlétisme, Julie Labonté demeure aujourd’hui très discrète sur son passé d’athlète de haut niveau. Elle avoue d’ailleurs qu’elle n’en avait pas fait mention dans le c.v. qu’elle avait préparé au moment de se lancer à la recherche d’un emploi à son retour au Québec.
La retraite attendra pour Benoît Émond

Sports, etc

La retraite attendra pour Benoît Émond

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Le jour où il a décidé de mettre un terme à sa carrière dans le baseball indépendant, Benoît Émond n’a pas accroché son gant pour autant. Presque 14 ans après qu’il ait disputé son dernier match avec les Capitales, il continue d’évoluer dans la Ligue de baseball majeur du Québec. Et même s’il est aujourd’hui âgé de 45 ans, il ne songe nullement à la retraite.
Bernard Gravel: le tout premier d’une longue liste

Sports, etc

Bernard Gravel: le tout premier d’une longue liste

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Au fil des années, le club de football Rouge et Or de l’Université Laval a vu plus de 70 de ses joueurs être sélectionnées lors du repêchage de la Ligue canadienne de football. Des athlètes exceptionnels dont certains ont mené de belle carrière chez les pros. Du nombre Bernard Gravel a marqué l’histoire de l’équipe d’une manière qu’aucun autre joueur ne pourra le faire en étant le tout premier footballeur lavallois à être repêché.
Chanelle St-Amour: poser son sac à dos pour s’installer

Sports, etc

Chanelle St-Amour: poser son sac à dos pour s’installer

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Sa carrière de basketteuse terminée, Chanelle St-Amour partit à la découverte du monde. Elle vécut en Angleterre, en Nouvelle-Zélande, en Australie et elle parcourut même le Chemin de Compostelle. Après avoir joué les globe-trotteuses pendant plusieurs années, elle eut cependant le goût de poser son sac à dos. Installée en France depuis trois ans, elle ouvrira bientôt un petit commerce baptisé Montréal-sur-Mer.
Geneviève Cantin: un choix qui cachait plein de belles surprises

Sports, etc

Geneviève Cantin: un choix qui cachait plein de belles surprises

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Geneviève Cantin rêvait de travailler auprès des enfants une fois sa carrière de nageuse terminée. Elle s’est donc laissée tenter par des études en orthophonie à l’Université Laval qu’elle a entreprises après avoir obtenu un bac en psychologie. Elle ne se doutait cependant pas que son choix lui réservait plein de belles surprises.
Gérard Blanchet: plus de 50 ans à former des champions mais aussi des ceintures noires

Sports, etc

Gérard Blanchet: plus de 50 ans à former des champions mais aussi des ceintures noires

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Pour bien des gens, Gérard Blanchet fait depuis toujours partie du paysage du judo à Québec. Et ils ont un peu raison. Fondateur du Club de judo de la Vieille Capitale il y a un peu plus de 50 ans, il forma au cours de toutes ces années de nombreux champions, mais aussi 114 ceintures noires de différents DAN. Et n’eut été de la fermeture du club à cause de la pandémie, ce nombre frôlerait le 120.
Richard Brodeur, le gardien de but artiste peintre dans l’âme

Sports, etc

Richard Brodeur, le gardien de but artiste peintre dans l’âme

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
L’ex-gardien de but Richard Brodeur a toujours été un artiste dans l’âme. Celui qui a défendu les couleurs des Nordiques, dans l’Association mondiale de hockey, a de tout temps eu une passion pour la peinture. Mais si aujourd’hui, il gagne sa vie grâce à ses toiles et ses pinceaux, il a longtemps pratiqué son art en cachette afin d’éviter les jugements.
Vincent Marquis: les outils pour accompagner les athlètes

Sports, etc

Vincent Marquis: les outils pour accompagner les athlètes

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Fier d’une carrière d’une quinzaine d’années en ski acrobatique, le bosseur Vincent Marquis est d’avis que son parcours sportif lui sert bien dans sa carrière de physiothérapeute. Il explique qu’il lui permet d’avoir une meilleure compréhension de la situation des athlètes qu’il doit soigner. Celle-ci lui permet de mieux les accompagner dans leur convalescence.
Marie-Pierre Lamarche: la reconnaissance avant la fierté

Sports, etc

Marie-Pierre Lamarche: la reconnaissance avant la fierté

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Marie-Pierre Lamarche l’avoue sans hésiter. Elle a eu une très belle carrière. Après s’être imposée en courte piste où elle a établi plusieurs marques canadiennes, elle s’est signalée en longue piste où elle a brisé plusieurs records nationaux et, alors qu’elle était chez les juniors, prit part à deux Championnats du monde puis à des Coupes du monde senior et aux Jeux olympiques. Mais lorsqu’elle pense à sa carrière, ce qu’elle ressent d’abord ce n’est pas de la fierté, c’est plutôt un grand sentiment de reconnaissance.
François Giguère: loin de la patinoire, mais toujours près de la LNH

Sports, etc

François Giguère: loin de la patinoire, mais toujours près de la LNH

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
C’est en tant que vérificateur financier que François Giguère a mis le pied dans le hockey professionnel. Engagé par les Nordiques en 1990, il a été nommé assistant-dg de l’équipe un an plus tard, poste qu’il a ensuite occupé au Colorado et à Dallas avant d’être nommé dg de l’Avalanche en 2006. De retour dans le monde de la finance en 2014, le Fidéen n’a cependant pas tourné le dos au hockey professionnel pour autant.
Audrey Vaillancourt: plus de liberté pour ses projets et ses passions

Sports, etc

Audrey Vaillancourt: plus de liberté pour ses projets et ses passions

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Bachelière en traduction, Audrey Vaillancourt a bien peu travaillé dans le domaine de ses études jusqu’ici. Après avoir fait deux longs voyages qui l’ont amenée au Guatemala et en Asie centrale, l’ex-biathlotienne est tombée sous les charmes du métier de reboiseur après y avoir été initiée par son chum. Planter des arbres est maintenant pour elle une passion qu’elle cumule avec un travail d’entraîneure au club de biathlon Courcelette.
Sébastien Michaud: un adversaire coriace en dehors du tatami

Sports, etc.

Sébastien Michaud: un adversaire coriace en dehors du tatami

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Fier d’une feuille de route qui l’a amené aux Jeux olympiques de Pékin et de Londres, à des Championnats du monde de même qu’à de nombreuses compétitions internationales en taekwondo, Sébastien Michaud a constamment dû faire face aux meilleurs athlètes de la planète. Pourtant, ce n’est pas sur le tatami qu’il a croisé le fer avec son plus coriace rival.
Gord Donnelly: une réflexion salutaire

Sports, etc

Gord Donnelly: une réflexion salutaire

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Gord Donnelly a évolué pendant 18 saisons chez les professionnels dont 13 dans la Ligue nationale. Il s’en est cependant fallu de peu pour qu’il abandonne le hockey et qu’il réoriente sa carrière. C’était au milieu des années 80. Évoluant dans les mineures, il pensait que le temps était venu d’accrocher ses patins.
François Drolet: un passage court mais mémorable avec l’équipe nationale de patinage de vitesse

Sports, etc

François Drolet: un passage court mais mémorable avec l’équipe nationale de patinage de vitesse

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Bien que court, le passage de François Drolet avec l’équipe canadienne de patinage de vitesse courte piste fut néanmoins mémorable. Marqué par la conquête d’une médaille d’or et deux d’argent lors des championnats du monde de 1996 et 1997, il se conclut avec une victoire lors de la grande finale du relais 5000 m aux Jeux olympiques de Nagano.
François Bourque: calculer les risques

Sports, etc

François Bourque: calculer les risques

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Même si ce dont il s’ennuie le plus de sa carrière de skieur c’est la poussée d’adrénaline que lui procuraient ses descentes sur des pistes glacées à des vitesses vertigineuses, François Bourque préfère aujourd’hui demeurer loin des activités qui pourraient lui procurer la même sensation. Pour lui, il y a des risques qui ne valent plus la peine d’être pris. Et renouer avec cette adrénaline pourrait le pousser à prendre des risques toujours plus grands.
Dasha Gaïazova (Atkins): un talent spécial

Sports, etc

Dasha Gaïazova (Atkins): un talent spécial

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
D’origine russe et Québécoise d’adoption, Dasha Gaïazova, qui a notamment porté les couleurs du Canada aux Jeux olympiques à deux occasions, a fait de la compétition pendant une quinzaine d’années. Lorsqu’on lui demande quel est le plus bel héritage que lui a laissé sa carrière de fondeuse, elle lance sans hésiter que c’est la possibilité de pouvoir aujourd’hui aider les gens, de les inspirer et de peut-être même de changer leur vie.
Brent Aubin: l’objectif de jouer jusqu’à 40 ans

Sports, etc

Brent Aubin: l’objectif de jouer jusqu’à 40 ans

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
La décision n’était pas facile à prendre mais aujourd’hui, Brent Aubin sait qu’il a fait le bon choix. Sans contrat après avoir passé trois saisons dans l’organisation des Maple Leafs, il choisit d’aller jouer pour Pierre Pagé en Autriche plutôt que d’accepter une offre d’une équipe de la LNH. Aujourd’hui âgé de 34 ans, il fait toujours carrière chez les pros. Et ce n’est pas demain la veille qu’il compte prendre sa retraite.
Melissa Barclay: des sentiments partagés

Sports, etc

Melissa Barclay: des sentiments partagés

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Faisant partie de la première génération de planchistes de la région de Québec à figurer parmi l’élite nationale puis à compétitionner sur la scène internationale, Melissa Barclay avoue qu’elle a des sentiments partagés lorsqu’elle fait le bilan de sa carrière. Très fière de ce qu’elle a accompli comme athlète, elle se dit aussi un peu amère de ne pas avoir pu réaliser son rêve le plus cher.
Joakim Albert prêt pour un nouveau départ

Sports, etc

Joakim Albert prêt pour un nouveau départ

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Le jour où il a annoncé qu’il quittait l’équipe nationale pour se concentrer sur ses études, c’était en avril 2015, Joakim Albert avait été clair. Il ne mettait pas un X sur sa carrière en cyclisme. Il prenait tout simplement une pause. Presque six ans plus tard, à l’aube de devenir avocat, il est prêt à remonter sur son vélo et à compétitionner.
Étienne Légaré: un destin changé par un match

Sports, etc

Étienne Légaré: un destin changé par un match

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Contrairement à bien des jeunes, Étienne Légaré n’a pas rêvé de jouer chez les pros la première fois qu’il a mis des épaulettes et un casque de football. Et quand il s’est joint au Rouge et Or, il n’avait aucune ambition d’évoluer dans la LCF. Mais en un seul match, son destin a changé, une rencontre au cours de laquelle il réussit trois sacs du quart et où il a été complice d’un autre aux dépens de Liam Mahoney, des Stingers, un athlète reconnu pour sa mobilité.
Shawn Collymore: un déclic salutaire

Sports, etc

Shawn Collymore: un déclic salutaire

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Shawn Collymore a passé quelques années à se chercher au lendemain de se retraite. Obligé de composer avec les séquelles de ses nombreuses commotions cérébrales et malheureux de faire du 9 à 5 à occuper des emplois peu valorisants, il s’est demandé comment il pourrait améliorer la situation. Puis est venu le déclic. Il a réalisé qu’il avait les outils pour redevenir la personne qu’il avait été. Et sa vie a complètement changé.
Serge Hénault: «L’escrime, c’est ma vie»

Sports, etc

Serge Hénault: «L’escrime, c’est ma vie»

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Il y aura bientôt 49 ans que l’escrime fait partie de la vie de Serge Hénault. Et s’il n’en tient qu’à l’ex-athlète devenu entraîneur, elle le demeurera pendant encore plusieurs années. «Quand je suis devenu maître d’armes en 1982, j’avais dit aux gens que j’allais coacher jusqu’à l’âge de 82 ans», explique Hénault. «Je vais avoir 67 ans en novembre. Et j’aime toujours autant l’escrime. C’est ma vie. Alors théoriquement, je devrais me rendre jusque là.»
Gabrielle Lavoie: une carrière impressionnante mais incomplète

Sports, etc

Gabrielle Lavoie: une carrière impressionnante mais incomplète

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Gabrielle Lavoie n’avait que 14 ans quand elle prit part à ses premiers championnats du monde d’escrime (cadets). Et pendant une douzaine d’années, elle a défendu les couleurs du Canada sur la scène internationale. Elle égala notamment un record canadien en compétition en obtenant un top 16 et elle remporta une médaille de bronze en équipe. Mais même si elle reconnaît que sa carrière fut impressionnante, l’ex-épéiste la qualifie aussi d’incomplète.
Anne-Marie Vézina: le besoin d’aider

Sports, etc

Anne-Marie Vézina: le besoin d’aider

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
Anne-Marie Vézina ne le cache pas. Les lendemains de sa carrière de nageuse synchronisée ont constitué une période difficile de sa vie. Crise identitaire, remises en question et perte de ses repères et de son estime de soi ont fait partie de son quotidien. Mais contre toute attente, cette période lui a aussi permis de découvrir ses aspirations les plus profondes et elle lui ont tracé la voie vers ses nouveaux défis professionnels.