Floyd Mayweather (à droite) a défait Conor McGregor par K.-O. technique au 10e round samedi soir.

«Je suis à la retraite», confirme Mayweather

«J'ai eu une superbe carrière, mais je le dis à tous les jeunes gars qui voudraient me défier, ce n'est pas la peine, je suis à la retraite». L'Américain Floyd Mayweather a confirmé samedi à l'issue de sa victoire sur l'Irlandais Conor McGregor que ce combat était son dernier.
«Après 21 années sur les rings, on se rappellera de moi comme d'un winner» et comme quelqu'un qui a une stratégie qu'il met en place pour gagner», a-t-il insisté en conférence de presse.
«Je n'étais pas le Mayweather d'il y a 20 ans ou même d'il y a 2 ans, mais j'ai une intelligence du combat», a-t-il déclaré à propos de sa victoire.
Cette 50e victoire en autant de combats, la 27e avant la limite, lui a permis de dépasser le légendaire Rocky Marciano invaincu en 49 combats.
Mayweather avait déjà pris sa retraite en septembre 2015, avant d'en sortir en juin dernier en acceptant d'affronter McGregor pour un combat controversé et sans précédent en termes de recettes.
Mayweather, déjà à la tête d'une importante société de promotion de combats et propriétaire d'un club de striptease à Las Vegas, ne va pas quitter le monde de la boxe.
«Je veux trouver le prochain Mayweather, cela peut prendre du temps, mais il y a de sacrés boxeurs, comme Badou Jack ou Gervonta Davis», a-t-il expliqué, en citant deux boxeurs dont il est déjà le promoteur.
Conor McGregor n'exclut rien
L'Irlandais Conor McGregor n'a, quant à lui, pas exclu samedi de poursuivre une carrière en boxe, parallèlement à celle qui en a fait une star des arts martiaux mixtes (MMA).
«J'ai vraiment apprécié cette expérience [...]. C'était un beau combat, j'ai beaucoup appris. Je ne sais pas encore ce que mon futur me réserve, en UFC [le principal organisateur de combats MMA] ou en boxe», a-t-il déclaré en conférence de presse.
«C'était un honneur pour moi de me retrouver sur un ring avec Floyd», a poursuivi McGregor, impressionné par l'intelligence et la réactivité de son adversaire.
«Je lui tire mon chapeau, c'est un grand champion», a insisté l'Irlandais, qui avait pourtant copieusement insulté l'Américain à la moindre occasion avant leur combat.
Pour son premier combat sur un ring de boxe, McGregor, 29 ans, a tenu le choc pendant les quatre premières reprises, avant de s'incliner par arrêt de l'arbitre à la 10e reprise.
«J'ai été surpris par le manque de respect que beaucoup de gens, mais je dois dire pas Floyd et son équipe, ont montré à propos de mes capacités», a révélé le double champion UFC, vainqueur de 21 de ses 24 combats MMA.
«Cela m'a blessé et j'ai montré ce samedi soir que j'étais aussi un boxeur, un guerrier», a-t-il estimé.
Le grand patron de l'UFC, Dana White, a de son côté espéré que sa star allait désormais se concentrer sur les combats MMA.
«Je préférerais qu'il ne boxe pas à nouveau, c'est un combattant MMA, il doit pouvoir utiliser toutes ses armes, et ce soir il n'a pu utiliser que ses poings», a-t-il remarqué.
«Il a livré un grand combat, je suis très fier de lui, mais je préférerais qu'il reste en MMA», a-t-il martelé.
White, à la tête de l'UFC, racheté 4 milliards $ en 2016 par le groupe WWE-IMG, a exclu à l'avenir de monter d'autres combats de ce genre.
«C'était à mes yeux un évènement unique entre deux superstars, un combat que tout le monde voulait voir», a-t-il estimé.
Mayweather ne voit pas non plus McGregor revenir sur un ring.
«Il est tellement important en termes financiers pour l'UFC, il a beaucoup de supporteurs dans ce sport», a-t-il rappelé.