Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
James Harden
James Harden

James Harden échangé aux Nets dans une transaction monstre

Kristie Rieken
Associated Press
Article réservé aux abonnés
Les Nets de Brooklyn auraient accepté de faire l’acquisition du joueur étoile James Harden des Rockets de Houston, a appris l’Associated Press d’une source au courant de la situation.

Harden retrouverait Kevin Durant dans une transaction qui implique aussi les Pacers de l’Indiana et les Cavaliers de Cleveland, selon la source de l’AP.

Cette personne s’est exprimée sous le sceau de l’anonymat parce que l’appel téléphonique avec la NBA - qui approuve toutes les transactions - n’avait pas été complété.

Au moins quatre choix au repêchage feraient aussi partie de cet échange, a ajouté la source de l’AP.

Dans le cadre de cette transaction, Victor Oladipo passerait de l’Indiana à Houston et Caris LeVert quitterait Brooklyn pour se joindre à l’Indiana, toujours selon la source de l’Associated Press.

L’échange surviendrait moins de 24 heures après que Harden eut livré ce qui ressemblait à un message d’adieu à la suite de la défaite des Rockets aux mains des Lakers de Los Angeles mardi soir.

«Nous ne sommes tout simplement pas assez bons. (...) J’adore cette ville. J’ai littéralement fait tout ce que je peux faire», a déclaré Harden mardi soir.

«Cette situation est folle. C’est quelque chose, je pense, qui ne peut pas être réparé.»

Il était clair que la fin approchait mercredi, quand les Rockets lui ont fait savoir qu’il n’était pas le bienvenue à l’entraînement.

«Nous trouvions que c’était mieux pour lui et pour le groupe qu’il ne vienne pas à l’entraînement», a dit l’entraîneur Stephen Silas, qui en est à sa première année à la barre d’un club de la NBA.

Environ deux heures plus tard, ESPN et The Athletic ont rapporté les premiers que Harden changeait d’équipe.

Le joueur vedette a gardé le silence pendant des mois au sujet de la discorde entre lui et les Rockets.

«Un gâchis généralisé», a résumé Silas, à propos de la situation.

«C’est dur d’entendre ça (son opinion des Rockets), surtout quand vous savez que ce n’est pas vrai», a dit Silas, qui a confié ne pas avoir dormi du tout, de mardi à mercredi.

Les Rockets vont jouer à San Antonio jeudi et samedi.

Mercredi, les Nets affrontent les Knicks au Madison Square Garden.

Houston a une fiche de 3-6, ne devançant que le Minnesota (3-7 avant de recevoir Memphis mercredi), dans l’Ouest.

«Ça doit se régler d’une manière ou d’une autre, a dit Silas. C’est très loin d’être facile. Pour le bien de l’équipe, nous devons tous aller dans la même direction.»

Plus tôt cette saison, Harden a écopé d’une amende de 50 000 $ pour le non-respect des protocoles de la NBA, en lien à la pandémie.

Champion pointeur lors des trois dernières saisons, il est présentement 14e de la ligue avec 24,8 points par match, avant ceux de mercredi.

Après des débuts avec Oklahoma City, Harden a été échangé à Houston en octobre 2012.

Avant la saison en cours, les Rockets ont envoyé Russell Westbrook à Washington, en retour de John Wall et d’un futur choix de premier tour.