Le natif de Québec Jakob Pelletier a été sélectionné en première ronde par les Flames (26e au total) lors du dernier repêchage de la LNH, en juin.

Jakob Pelletier s’entend avec les Flames

Choix de première ronde des Flames de Calgary au dernier repêchage, le hockeyeur de Québec Jakob Pelletier a été retranché lundi au camp d’entraînement de l’équipe de la LNH. C’est cependant avec un premier contrat en poche qu’il retourne chez les Wildcats de Moncton dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Les Flames ont annoncé l’entente lundi. Pelletier s’est dit heureux après avoir ratifié son premier contrat professionnel au terme de son premier camp de la LNH.

«C’est l’fun de finir le camp sur une bonne note même si j’ai été retranché. Je voulais signer pendant que j’étais encore à Calgary, je crois que c’était le bon moment et les deux parties étaient heureuses», a déclaré Pelletier au Soleil à propos de l’entente de trois ans, un contrat d’entrée qui devrait lui rapporter un peu moins de 100 000 $ par année.

«Maintenant, je retourne à Moncton pour jouer une grosse saison et pour devenir un joueur encore plus complet. Dans la LNH, les joueurs sont plus vites et plus gros et je vais essayer de garder le rythme de la LNH le plus longtemps possible», poursuit-il, ajoutant qu’il souhaitait aussi devenir plus fort physiquement.

Pelletier entamera sa troisième saison avec les Wildcats. Après avoir inscrit 23 buts et 38 aides en 60 matchs en 2017-2018, il est revenu l’an dernier avec 39 buts et 50 mentions d’aide, incitant les Flames à le sélectionner avec le 26e choix du repêchage.

«Mon premier camp avec les Flames s’est très bien déroulé. C’est vraiment incroyable de pratiquer et de jouer avec et contre des pros. Je dirais presque que c’est un rêve qui se réalise», raconte-t-il.

Jakob Pelletier croit que les Wildcats seront en mesure d’avoir une bonne saison, même en étant privés de certains éléments, dont Jonathan Aspirot, qui s’est entendu avec les Sénateurs d’Ottawa, et le meilleur marqueur de l’équipe l’an dernier, Jeremy McKenna, qui s’est lui aussi entendu avec les Flames sur les termes d’un contrat de la Ligue américaine.