Jakob Pelletier entouré des membres de sa famille
Jakob Pelletier entouré des membres de sa famille

Jakob Pelletier invité au camp d’Équipe Canada Junior

L’espoir des Flames de Calgary Jakob Pelletier, originaire de Québec, fait partie des huit joueurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) invités au camp estival de développement virtuel Sport Chek de l’équipe nationale junior du Canada du 27 au 31 juillet.

Il s’agira d’une première pour l’ailier de 19 ans des Foreurs de Val-d’Or, qui n’avait pas été invité au camp l’an dernier. Il avait ensuite été rappelé par l’équipe, mais une blessure à un pied, puis une commotion cérébrale l’avaient empêché de revêtir l’uniforme d’Équipe Canada Junior.

«J’étais déçu l’an passé, car c’est quand même un rêve de jouer pour Team Canada. Ce n’est pas agréable d’avoir une blessure la fin de semaine d’avant!», a-t-il déclaré mardi en entrevue téléphonique avec Le Soleil.

Pelletier avait déjà participé aux championnats mondiaux des moins de 18 ans et des moins de 17 ans et à la Coupe Hlinka-Gretzky, mais jamais aux championnats mondiaux junior qui auront lieu à Edmonton et Red Deer du 26 décembre 2020 au 5 janvier 2021.

Huit de la LHJMQ

Les autres joueurs de la LHJMQ invités sont les défenseurs Justin Barron des Mooseheads d’Halifax et Jordan Spence des Wildcats de Moncton et les attaquants Alexis Lafrenière de l’Océanic de Rimouski, Hendrix Lapierre et Dawson Mercer des Saguenéens de Chicoutimi, Mavrik Bourque des Cataractes de Shawinigan et Samuel Poulin du Phoenix de Sherbrooke.

«Samuel est un très bon ami à moi et la semaine passée, j’étais au chalet avec lui. Ce sera une belle expérience de partager ces moments avec lui», a déclaré Pelletier à propos de l’espoir des Penguins de Pittsburgh qui a été sélectionné cinq rangs avant lui au dernier repêchage de la LNH.

Pelletier l’avoue, il n’est pas nécessairement familier avec la mécanique d’un camp de développement virtuel. 

«Au début, je ne comprenais pas trop s’il fallait aller à Calgary. On m’a dit que non. Je sais qu’il y aura des rencontres avec [le logiciel de vidéoconférence] Zoom. On est un peu dans l’inconnu. Ils vont nous envoyer plus de détails sous peu», a-t-il déclaré.


« J’étais déçu l’an passé, car c’est quand même un rêve de jouer pour Team Canada. Ce n’est pas agréable d’avoir une blessure la fin de semaine d’avant! »
Jakob Pelletier

Le «C»

Par ailleurs, Pelletier, qui vient de passer des Wildcats de Moncton aux Foreurs dans un échange réalisé lors du dernier repêchage de la LHJMQ, a appris qu’il était nommé capitaine de la formation abitibienne.

«C’est rare qu’on voit ça, être nommé capitaine quand on vient juste d’arriver dans une équipe. C’est une belle marque de reconnaissance, ça montre qu’ils ont une grande confiance en moi et c’est l’fun à ressentir», commente Pelletier.

«Je suis très content dans le sens que je pense que je peux aider les Foreurs autant sur la glace qu’à l’extérieur de la glace», poursuit-il.

Le directeur général et l’entraîneur des Foreurs, Pascal Daoust et Daniel Renaud, sont d’ailleurs venus rendre visite à Jakob récemment à Québec afin de lui remettre son chandail orné du fameux «C». 

«On a jasé un peu de la prochaine saison et j’ai aussi échangé quelques messages texte avec mes nouveaux coéquipiers. J’ai bien hâte au camp d’entraînement, même si je ne sais pas quand ça va commencer!», termine-t-il.