L’Américain Jack Hughes devrait être le premier ou le deuxième choix du prochain repêchage de la LNH.

Jack Hughes sait qu'il sera lié à jamais à Kaapo Kakko

BUFFALO, N.Y. — Dan Marr a regardé un camp l'été dernier mettant en vedette Connor McDavid, John Tavares et Taylor Hall.

Que ces trois étoiles de la LNH - tous des anciens premiers choix - ressortent du lot aux yeux du directeur de la centrale de recrutement de la LNH est une évidence.

Le quatrième meilleur joueur sur la patinoire à Toronto lors de cette journée de juillet était toutefois un jeune garçon âgé de 17 ans nommé Jack Hughes.

«C'était une série d'exercices mettant en valeur les habiletés, a raconté Marr. Le coup de patin, la vitesse d'exécution et la précision. On pouvait déjà voir qu'il avait un tir du calibre de la LNH.

«Il a le talent pour faire sa place dans ce groupe.»

Onze mois plus tard, Hughes tente de faire le nécessaire pour imiter ce trio en étant choisi au premier rang du repêchage de la LNH, en juin, à Vancouver.

«Tout le monde rêve d'être choisi au premier rang, a dit Hughes, vendredi, en marge du camp d'évaluation de la ligue. Personne ne rêve d'être choisi au deuxième, troisième ou quatrième rang quand il est petit.»

Né à Orlando en Floride, mais ayant grandi dans la région de Toronto, Hughes a accumulé 112 points en 50 matchs cette saison avec l'équipe des moins de 18 ans du programme national de développement américain. En deux saisons, il a récolté 228 points en 110 matchs.

Classé en tête de la liste des espoirs nord-américains par la centrale de la LNH, Hughes a rencontré 10 équipes cette semaine pour des entrevues. Toutefois, il y en a seulement deux qui peuvent vraiment espérer le choisir.

Les Devils du New Jersey détiennent le premier choix et devront choisir entre Hughes et l'ailier finlandais Kaapo Kakko. Les Rangers de New York détiennent le deuxième choix et seront heureux de prendre l'autre.

Kakko, le meilleur espoir européen, n'a pas participé au camp d'évaluation, après avoir récemment aidé la Finlande à gagner le Championnat mondial de hockey.

«Ils sont les deux meilleurs joueurs disponibles, a insisté Marr. Ils sont toutefois deux joueurs différents. Chaque équipe a ses préférences. Elles connaissent leur situation. Les deux pourraient avoir Jack au sommet de leur liste. Les deux pourraient avoir Kakko au sommet de leur liste.

«Je ne connais pas les intentions des équipes.»

Hughes dit être conscient que Kakko et lui seront liés l'un à l'autre pendant le reste de leur carrière, peu importe qui est choisi en premier. Kakko, qui est plus mature physiquement, a marqué 22 buts et 16 aides en première division finlandaise.

«C'est une saine compétition, a dit Hughes. Chaque année, les deux meilleurs espoirs sont présentés comme des rivaux. Je sais qu'il a connu une saison phénoménale et nous serons liés l'un à l'autre chez les Rangers ou les Devils. Ce sera spécial.»

Ils sauront enfin le 21 juin de quel côté de la rivière Hudson ils éliront domicile.