Mathieu Choinière de l'Impact a vu le pied de l'adversaire d'un peu trop près.

Impact: une victoire et la fin de plusieurs léthargies

Des buts d’Omar Browne et de Saphir Taïder ont permis à l’Impact de Montréal de vaincre le Real Salt Lake par la marque de 2-1 mercredi soir au stade Saputo.

Le gain de l’Impact (7-6-3) lui donne 24 points au classement et lui permet de rester un point devant le Atlanta United FC, qui a blanchi le Minnesota United FC 3-0 mercredi.

En plus de rompre l’égalité de 0-0, le filet de Browne (2e), marqué dans les temps d’arrêt de la première demie, est venu mettre un terme à plusieurs léthargies de l’Impact.

Dans un premier temps, il s’agissait d’un premier but à domicile en 232 minutes, soit depuis que Browne avait réussi le filet victorieux à la 83e minute du match du 28 avril contre le Fire de Chicago.

C’était aussi le premier but de l’Impact pendant la première demie d’un match depuis la rencontre du 16 mars contre le Orlando City SC.

Surtout, il a aidé l’Impact à mettre fin à une séquence de trois matchs sans victoire et à amorcer sur une note positive une séquence de trois parties à domicile que le milieu de terrain Samuel Piette avait qualifié de cruciale mardi.

Taïder, très visible tout particulièrement en première demie, a procuré un coussin de deux buts aux hommes de Rémi Garde en marquant sur un penalty à la 68e minute de jeu, provoqué par une faute en surface de réparation de Donny Toia sur Bacary Sagna.

Ce but de Taïder, son deuxième en autant de matchs sur un penalty, s’est avéré précieux puisque Sam Johnson a réduit l’avance de l’Impact de moitié à la 84e minute de jeu.

La formation montréalaise a cependant tenu le coup lors des six minutes suivantes et des quatre ajoutées après les 90 minutes réglementaires.

L’Impact poursuivra son séjour à domicile samedi, alors qu’il recevra le Orlando City SC à compter de 17h.