Thomas Caron a inscrit son neuvième but cette saison en fin de première période.

Huskies 4/Remparts 2: dominant dans la défaite

La chance a moins souri aux Remparts dans un deuxième match en deux soirs face aux Huskies de Rouyn-Noranda, alors qu’ils se sont inclinés par la marque 4-2.

Loin d’être une menace offensive cette saison, l’ailier gauche Alex Labbé a donné le ton au match en inscrivant deux buts en première période, ce qui équivaut au nombre de filets qu’il avait cumulé avant la rencontre de samedi soir.

L’espoir semblait renaitre lorsque les Remparts ont trouvé le moyen de réduire l’écart en fin de période quand Thomas Caron (9e) a complété le jeu de Théo Rochette et Hunter Holmes. En troisième période, Québec est parvenu à créer l’égalité lorsque le capitaine Anthony Gagnon a inscrit son 17e de la campagne grâce à un tir frappé sur réception.

Mais Thomas Belzile est venu casser les reins des Remparts en déjouant Emerik Despatie quelques instants plus tard. Vincent Marleau a enfoncé le dernier clou en marquant dans un filet désert.

Si la tenue du jeune cerbère des Remparts a été pointée du doigt à l’occasion de cette saison, on ne peut pas le blâmer Despatie pour cette défaite. Le portier de 16 ans s’est dressé plus d’une fois face aux attaques répétitives de Rouyn-Noranda, repoussant  29 des 32 tirs dirigés vers lui.

Toutefois, la palme devant le filet revient à son vis-à-vis Samuel Richard, qui n’a donné aucune chance aux Remparts en bloquant 41 tirs.

Avant la rencontre Patrick Roy a fait deux changements importants à la formation, en laissant de côté Pierrick Dubé, lui qui avait été cloué au banc par son entraineur lors de la fin du match de la veille.

Également, l’entraineur-chef des Remparts a inséré le défenseur Colton O’Brien à la place de la recrue Charle Truchon.

Les Remparts complèteront leur séquence de trois matchs consécutifs dans l’Ouest canadien dimanche, alors qu’ils affronteront les Foreurs à Val-d’Or.