Driver Kaillie Humphries, front and brakeman, Lauren Gibbs, of The United State celebrate a first place finish after the second run of the women's World Cup bobsled opener in Lake Placid, N.Y., on Saturday, Dec. 7, 2019. (AP Photo/Hans Pennink)

Humphries triomphe en bob à deux, à sa première course avec les États-Unis

LAKE PLACID — Kaillie Humphries a remporté sa première épreuve avec les États-Unis, samedi, en lever de rideau de la saison en Coupe du monde de bobsleigh au mont Van Hoevenberg, à Lake Placid.

Humphries et sa freineuse Lauren Gibbs ont signé un chrono cumulatif d'une minute et 53,48 secondes. Il s'agissait de sa 23e médaille d'or en carrière en Coupe du monde — ses 22 premières ont été acquises pour le Canada, son pays d'origine et le pays pour lequel elle a décroché deux médailles d'or aux Jeux olympiques d'hiver.

«C'est fantastique de commencer la saison comme ça, s'est exclamée Humphries. C'est la meilleure façon d'amorcer ce nouveau chapitre de ma carrière. L'équipe a été très compréhensive avec moi, et il y a eu un bel effort collectif cette semaine afin de concrétiser cette victoire aujourd'hui. Je suis très fière et heureuse [du résultat].»

Il s'agissait de la première compétition internationale de Humphries depuis qu'elle avait grimpé sur la troisième marche du podium pour le Canada aux Jeux olympiques de PyeongChang en 2018. Elle s'est absentée du circuit l'an dernier, après avoir déposé une plainte contre les dirigeants du programme canadien et avoir déclaré qu'elle ne se sentait plus en sécurité au sein de cette organisation.

Elle a obtenu gain de cause dans sa lutte pour se joindre au programme américain en septembre, et a pris part à deux épreuves de la Coupe Nor-Am le mois dernier.

«J'ai vécu beaucoup de choses d'un point de vue émotif depuis un an, mais je bâtis ma confiance plus facilement en sachant que j'ai la force de caractère et le talent nécessaires pour y parvenir, a-t-elle déclaré après la course. Je peux me fier à mes coéquipières, et elles croient en moi. Oui, tout n'est pas parfait, mais je suis une athlète de pointe et il y aura toujours des aspects sur lesquels je pourrai travailler.»

L'Allemande Stephanie Schneider a reçu la médaille d'argent, et sa compatriote Kim Kalicki, le bronze.

La Canadienne Christine De Bruin a fini au cinquième rang, à 0,46 seconde de Humphries.