Hugo Houle a conclu le Tour du Danemark à 1 minute et 11 secondes du meneur.

Hugo Houle termine au 8e rang au Tour du Danemark

Au terme des cinq étapes du Tour du Danemark, le Québécois Hugo Houle s’est classé huitième au classement général.

Membre de l’équipe cycliste Astana, Houle a pris le onzième rang de la cinquième étape du Tour dimanche. Il a franchi l’arrivée en 4h18 min 23 s, après avoir parcouru les 198,8 kilomètres entre Faxe et Frederiksberg.

Il a terminé la course dans le même temps que le gagnant, le Belge Tim Merlier (Verandas Willems-Crelan) qui signe ainsi sa deuxième victoire d’étape de ce Tour. L’Allemand Max Kanter (Sunweb) et le Néo-Zélandais Shane Archbold (Aqua Blue Sport) ont fini la course du jour aux deuxième et troisième échelons.

Le coéquipier de Houle, l’Italien Riccardo Minali, a quant à lui terminé quatrième.

«Une bonne journée»

«C’était une bonne journée pour moi. C’est arrivé au sprint finalement, donc Minali a joué sa carte, mais avant ça, il y a eu beaucoup d’action toute la journée. Il y avait un gros vent et beaucoup de sections à découvert et de changements de direction. On s’attendait à un coup de bordure, ce qui veut dire un échelon où il n’y a pas de place pour tout le monde sur la route, et effectivement, c’est arrivé», a commenté Houle.

Houle conclut donc avec 1 minute et 11 secondes de retard sur le gagnant de l’édition 2018 du Tour du Danemark, le Belge Wout Van Aert (18h8 min 25 s).

«J’étais content parce que j’ai réussi à être aux avant-postes où nous étions vingt coureurs et nous étions en train de chambranler le classement général. Malheureusement, mon leader n’était pas de la partie avec moi, sinon nous aurions pu faire la différence et j’aurais pu remonter facilement cinquième au classement général et faire de la pression sur la course.»

«Une fois rendu sur le circuit, mon groupe de vingt coureurs s’est fait rattraper. J’ai attaqué encore avec un groupe de six coureurs, mais la cohésion n’était pas bonne et j’ai vu que ça ne servirait à rien, donc je suis revenu dans le peloton faire mon travail pour Minali pour le sprint. Je l’ai placé au mieux que je pouvais. Il m’a ensuite perdu un peu et il a réussi quand même à faire un bon sprint.»

«Ça conclut une belle semaine ici au Danemark. Il y a eu beaucoup d’action et de stress, mais je suis content de la façon dont j’ai géré la course. J’ai su éviter les encombres jour après jour et je pense que c’est ma constance qui m’a permis de terminer huitième au général», a ajouté le cycliste de Sainte-Perpétue.