Les entraîneurs Guy Chouinard, des Lions du Collège St. Lawrence, et Christian LaRue, des Dynamiques du Cégep de Sainte-Foy, sont prêts pour la finale de la Ligue de hockey collégial qui commence vendredi.

Hockey collégial: place à la «bataille de l'avenue Nérée-Tremblay»

Place à la «bataille de l'avenue Nérée-Tremblay»! Dans un duel régional qui s'annonce animé, les Lions du Collège St. Lawrence et les Dynamiques du Cégep de Sainte-Foy s'affrontent en finale de la Ligue de hockey collégial, dès vendredi.
D'accord, le Cégep de Sainte-Foy a pignon sur le chemin du même nom. N'empêche que les deux établissements scolaires sont situés à 750 mètres l'un de l'autre, près de l'Université Laval. Parler d'une rivalité naturelle relève donc de l'euphémisme.
Cette rivalité sera sans doute exacerbée grâce à cette finale, mais elle existe déjà, ont dit jeudi les entraîneurs des deux formations, Guy Chouinard (Lions) et Christian LaRue (Dynamiques), lors d'une conférence de presse commune.
Entre les équipes, «il y a beaucoup de gars qui sont allés à l'école ensemble, qui ont joué leur hockey mineur l'un contre l'autre ou qui ont joué midget AAA l'un contre l'autre. Ils se connaissent très bien», a expliqué Chouinard pour illustrer cette saine animosité qui «se sent sur la glace».
La formation du petit cégep anglophone atteint sa sixième finale. Championne il y a deux ans, championne de la dernière saison régulière, elle fait à première vue figure de titan face à sa rivale, quatrième au classement. Mais les Dynamiques n'en sont qu'à une deuxième campagne dans cette ligue, les «p'tits nouveaux» qui espèrent déjà faire leur marque. Et ces trois rangs qui les ont séparés sont trompeurs. St. Lawrence a récolté 51 points; Sainte-Foy, 49. Les deux équipes ont aussi maintenu une fiche de quatre victoires et une seule défaite en deux rondes éliminatoires.
«La qualité des deux organisations force à sortir le meilleur en termes de préparation, mais en termes d'exécution aussi. Les joueurs en sont conscients», a indiqué LaRue.
Avantage Lions en saison
Les Lions ont remporté les quatre matchs entre les deux équipes cette saison, des gains de 2-1, 3-1, 2-1 et 2-0. Des luttes serrées qui auraient pu basculer de l'autre côté, au dire de Chouinard. 
La série trois de cinq débute vendredi (19h30) avec un match au Complexe de L'Ancienne-Lorette, résidence des Lions, puis se poursuit dimanche (13h30) au PEPS, celle des Dynamiques. L'élimination des Remparts donnera peut-être du temps à certains amateurs de hockey pour découvrir ce niveau de jeu, espère Chouinard, ancien entraîneur des Diables rouges. «C'est sûr qu'on ne parle pas de Ligue nationale ou de junior majeur. Mais on parle de rivalité, de parité, de jeunes qui vont se donner sur la glace. Le vrai fan de hockey, c'est ça qu'il veut voir.»