Avec son 55e gain, Marcel Hirscher a dépassé Hermann Maier quant aux victoires en Coupe du monde pour un Autrichien.

Hirscher poursuit sa lancée victorieuse

Allemagne — Marcel Hirscher a obtenu une 55e victoire en Coupe du monde de ski alpin, dimanche, devançant largement ses rivaux lors d’un slalom géant.

L’Autrichien couronné six fois champion du classement général a dominé les deux manches, filant vers un chrono de 2:40,18. Il a battu de 1,57 seconde son compatriote Manuel Feller, et de 1,69 seconde l’Américain Ted Ligety.

«Je donne le maximum, comme tous les athlètes. C’est juste que cette saison je suis très régulier et mentalement, tout devient un peu plus facile», a dit Hirscher, victorieux sept fois sur huit en slalom géant, cette saison.

L’autre course lui a tout de même valu un podium, avec une troisième place à Val d’Isère, en France. «Je suis très heureux et très surpris que ça se passe si bien», a dit Hirscher.

Feller a terminé sur le podium pour une première fois en carrière, à 25 ans.

Ligety accusait 63 centièmes de retard derrière Hirscher après une manche, mais la deuxième a été moins serrée. «Ce n’est jamais évident ici. Seul Marcel réussit à exceller à chaque descente», a dit Ligety, qui signait un premier top 3 cette saison.

Ligety n’avait pas pris place sur un podium depuis décembre 2015, lors d’un super-G à Beaver Creek. «Je suis content de faire un pas en avant, a dit Ligety. J’ai eu ma bonne part de blessures ces dernières années.»

Henrik Kristoffersen, le plus proche rival de Hirscher au classement général, et dans celui du slalom géant, a terminé quatrième, à 1,83 seconde du vainqueur.

Hirscher a porté son coussin dans la discipline à 105 points devant le Norvégien, et à 224 points au classement général.

Hirscher a dépassé Hermann Maier au chapitre des victoires en Coupe du monde pour un Autrichien. «C’est un grand jour pour moi, a dit Hirscher. C’est vraiment quelque chose de spécial.»

Seul le Suédois Ingemar Stenmark a gagné plus souvent en ski alpin masculin, avec 86 triomphes.

Shiffrin chute

Du côté féminin, l’Américaine Mikaela Shiffrin a quitté le tracé alors qu’elle menait par plus d’une seconde lors d’un slalom de la Coupe du monde présenté à Lenzerheide (Suisse).

Shiffrin a perdu l’équilibre à six portes de l’arrivée, cédant la victoire à la Slovaque Petra Vlhova, lors du dernier slalom avant les Jeux olympiques de Pyeongchang.

À l’origine considérée comme n’ayant pas fini le parcours, Shiffrin est retournée en piste pour franchir la piste, skiant sans empressement. On lui a donné le 27e rang, à près de 14 secondes de Vlhova, à sa dernière épreuve de Coupe du monde avant les JO. L’Ontarienne Erin Mielzynski a fini huitième, obtenant un deuxième top 10 cette saison.

Vlhova n’avait pas gagné depuis novembre à Levi, où Shiffrin s’était classée deuxième. Vlhova a battu de 10 centièmes Frida Hansdotter, de la Suède, et de 52 centièmes Wendy Holdener, de la Suisse. «Je suis vraiment désolée pour Mikaela, a dit Vlhova. Mais je suis très heureuse de cette victoire. J’en avais grandement besoin.»

Shiffrin conserve un sérieux coussin au classement général de la Coupe du monde, ainsi que dans celui du slalom. Holdener est deuxième au général, tandis que Vlhova est deuxième au classement de la discipline.