Dave Henderson, le père de Brooke, a célébré l’exploit de sa fille sur les allées du club de golf Wascana en l’aspergeant de champagne.

Henderson met fin à une disette de 45 ans

REGINA — Brooke Henderson s'est fait répéter tout au long de la semaine quel était l'enjeu à l'Omnium canadien féminin.

Elle était familière avec la disette de 45 ans sans victoire canadienne au tournoi, la pression de jouer devant ses partisans et la liste des meilleures golfeuses au monde qui allait tenter de la priver du titre. Rien de tout ça n'a dérangé Henderson, qui a été agressive dès le début de sa ronde finale, dimanche.

Son plan a fonctionné à la perfection au club de golf Wascana et Henderson a triomphé en devançant l'Américaine Angel Yin par quatre coups.

«C'est la première fois que je suis capable de jouer mon meilleur golf devant mes partisans, au Canada, a raconté Henderson. C'était un bel apprentissage et je suis très, très heureuse du résultat.»

Une séquence de quatre oiselets sur le neuf de retour a offert un coussin confortable à Henderson, qui a pu savourer sa marche vers le 18e vert sous les cris et les applaudissements de la foule.

Après un coup de départ canon, son approche sur 69 verges a atteint le vert et roulée tout près de la coupe. Elle a réussi un autre oiselet pour remettre une carte de 65 (moins-7).

Henderson a levé les bras au ciel et a reçu l'accolade de sa soeur aînée Brittany, qui est sa cadette depuis ses débuts chez les professionnelles en 2014. Son père, Dave, a couru sur le vert et l'a arrosée avec du champagne.

La foule a entonné l'Ô Canada pendant que Henderson était rejointe par ses amis, sa famille et d'autres joueuses.

«Les 10 minutes entre mon deuxième coup au 18e et quand j'ai réussi mon roulé, puis les célébrations, ce sont des choses dont je vais me souvenir pour le reste de mes jours», a dit Henderson, qui n'est âgée que de 20 ans.

Henderson a conclu le tournoi à moins-21, elle qui avait d'abord joué des rondes de 66, 66 et 70. Yin a terminé en deuxième position à moins-17 après une ronde de 68, deux coups devant sa compatriote Jennifer Song (67), seule à moins-15.

Les Australiennes Minjee Lee (68) et Su Oh (69) ont partagé le quatrième rang à moins-14 avec la Sud-Coréenne Amy Yang (68) et l'Américaine Austin Ernst (69).

«Destinée à gagner»

Il s'agit d'un deuxième titre de la LPGA pour Henderson cette saison et d'un septième en carrière. Sandra Post détient le record pour une Canadienne avec huit victoires en carrière sur le circuit de la LPGA.

«J'ai vraiment l'impression que j'étais destinée à gagner cette semaine, a déclaré Henderson. Tout a semblé aller en ma faveur.»

C'est la première fois qu'une Canadienne remporte le tournoi depuis Jocelyne Bourassa en 1973, à Montréal, quand l'événement s'appelait La Canadienne.

Commençant la journée avec une avance d'un coup en tête, Henderson a joué du golf agressif dès le départ lors d'un après-midi nuageux et frisquet.

La golfeuse de Smiths Falls, en Ontario, a donné le ton en inscrivant un oiselet dès le premier trou. Elle a toutefois enchaîné avec un boguey au trou suivant après avoir envoyé son coup de départ dans l'herbe longue.

Oh a temporairement rattrapé Henderson en tête jusqu'à ce qu'elle rate un roulé pour une normale au cinquième trou avant de voir la favorite locale caler un roulé de 25 pieds pour un oiselet.

Henderson a réussi un autre oiselet au sixième trou, puis a commis son seul autre boguey de la journée au septième. Elle a ensuite démontré son talent au huitième, une normale-3, en envoyant son coup de départ tout juste par-dessus la bordure du vert et une fosse de sable pour s'offrir un roulé de 18 pieds qu'elle a réussi pour un autre oiselet.

Elle détenait alors une avance de trois coups sur Oh et la championne en titre Sung Hyun Park, de la Corée du Sud.

Quelques gouttes de pluie ont commencé à tomber à la mi-parcours et certaines des meilleures joueuses du circuit ont tenté d'appliquer de la pression sur Henderson, en vain.

La pluie ramollissant les verts, Henderson a continué à viser les fanions. Ses approches étaient précises et elle a excellé sur les verts.

Quand Yin a inscrit un troisième oiselet consécutif au 15e trou, Henderson a répliqué en réussissant un quatrième oiselet d'affilée, conservant son avance de trois coups.

Devant des gradins remplis autour du 18e vert, Henderson a réussi une autre approche presque parfaite. Elle a calé son court roulé et les célébrations ont rapidement commencé.

«C'est probablement l'un des trophées que je voulais le plus gagner, a admis Henderson. De pouvoir finalement le soulever, c'est incroyable, même si j'ai rapidement appris qu'il était très lourd!»

Park (71), qui a conclu le tournoi à moins-13, a conservé son titre de no 1 mondiale pour au moins une autre semaine.

L'Américaine Mo Martin a fracassé le record du parcours en remettant une carte de 62 pour aboutir à moins-12.

Alena Sharp, de Hamilton, a inscrit un score de 71 pour conclure à égalité au 36e rang à moins-6. Anne-Catherine Tanguay, de Québec, a joué 73 pour terminer à égalité au 46e rang à moins-4.

L'édition 2019 de l'Omnium canadien féminin aura lieu au club de golf Magna, à Aurora, en Ontario.