Alex Harvey

Harvey termine 17e au 15 km à Lillehammer

Après avoir grimpé sur la troisième marche au sprint, la veille, Alex Harvey a pris le 17e rang du 15 km style libre en départ individuel, samedi, à la Coupe du monde de ski de fond disputée à Lillehammer, en Norvège.

Harvey a ramené un temps de 37 minutes, 54 secondes et 4 dixièmes, samedi, pour finir à une minute et 20,5 secondes du vainqueur, Sjur Roethe, qui a survolé le parcours en 36:34. Son compatriote norvégien Didrik Toenseth a fini deuxième avec un retard de six secondes tandis que le Russe Denis Spitsov a obtenu la troisième place de cette course.

«Ça n'a pas été super! Ce ne fut juste pas une bonne journée. J'ai payé pour les efforts de la veille, mais ç'a en avait quand même valu la peine, parce que j'y ai obtenu un podium, ce qui est très bon aussi tôt dans la saison. Mais là, c'était moyen, physiquement», résumait-il à propos de sa journée de travail.

Qui plus est, le parcours était lent, la neige était molle. Il aurait été avantagé par une piste plus rapide. Il y avait beaucoup de résistance, c'était dur, et j'avais mon sprint de vendredi dans les jambes, ça n'a pas aidé. On regarde la finale du sprint, à part [Emil] Iversen qui a fait septième, les autres étaient quand même loin», disait-il à propos des sprinteurs, comme lui, ayant eu à faire quatre boucles, la veille.

On pourrait penser que le podium cumulatif de ce mini-tour disputé sous des conditions pluvieuses s'éloigne un peu de lui puisqu'il a glissé au 10e rang du classement après les deux premières courses, mais il ne le voyait pas ainsi à l'aube de la poursuite de 15 km en style classique, dimanche.

«L'an passé, à Ruka, les écarts étaient beaucoup plus grands que ceux-ci, présentement, et nous avions réussi à revenir avec un groupe de 12 coureurs pour nous battre pour la victoire. Tout va dépendre de la journée, je vais essayer d'aller m'accrocher à [Dario] Cologna et [Martin Johnsrud] Sundby, qui sont à environ 10 secondes de moi, et essayer de remonter avec eux», soumettait-il comme plan de course.

Cinquième au cumulatif après le sprint de vendredi, où il avait signé le 27e podium de sa carrière avec sa troisième position, Harvey traîne 55,6 secondes de retard sur Roethe, le meneur du mini-tour, au départ de cette poursuite, dimanche. Il est à 44 secondes de celui qui occupe le troisième rang.

Après ce week-end passé dans la ville olympique de 1994, Harvey se rendra à Beitostolen, toujours en Norvège, pour le troisième arrêt de la Coupe du monde. Il ne participera toutefois qu'à l'épreuve de 30 km, puisque l'équipe canadienne n'a pas les effectifs pour prendre le départ du relais 4 x 10 km, aussi à l'horaire.